He Will Not Divide Us : L'étonnant Projet Anti-trump De Shia Labeouf

Depuis l'investiture de Donald Trump, le 20 janvier dernier, l'acteur Shia LaBeouf a lancé une drôle de performance artistique qui se veut avant tout un acte de résistance. Il a placé une caméra devant le Museum of the Moving Image à New York et invite quiconque le voudra bien à répéter comme un mantra : "He will not divide us" ("Il ne nous divisera pas"). Pourtant, cette performance censée durer quatre ans divise déjà les Américains...

Une initiative artistique et politique

Depuis son investiture à la Maison-Blanche, Donald Trump doit faire face à une opposition sans précédent pour un président américain nouvellement arrivé.

En réponse aux craintes que sa politique suscite, les manifestations à Washington ont été immenses et de nombreux artistes y ont participé.

Depuis le 20 janvier, des initiatives anti-Trump parfois insolites voient le jour aux Etats-Unis.

C'est le cas de la performance lancée par l'acteur Shia LeBoeuf pour dénoncer la politique de Donald Trump et faire passer le message : "He will not divide us" ("Il ne nous divisera pas").

Un Live de 4 ans

L'acteur Shia LaBeouf, connu pour ses excentricités et ses actions vidéo, a eu l'idée d'installer une caméra devant un musée de New York, le Museum of the Moving Image, dans le quartier du Queens.

Cette caméra filme 24/24h depuis le 20 janvier 2017 (date de l'investiture du nouveau président) et pour une durée de 4 ans (durée du mandat de Donald Trump) !

L'objectif de ce drôle de happening réalisé avec Nastja Säde Rönkkö et Luke Turner ? Inviter les passants à entonner le slogan "Il ne nous divisera pas " (He will not divide us en VO).

On peut ainsi voir l'acteur et son message en photo sur Twitter :



Un message parasité par des trolls

Alors que les opposants à Trump devaient utiliser cette caméra pour répéter ce message d'unité et de paix aussi longtemps qu'ils le souhaitaient, à la manière d'un mantra pacifiste, le projet de Shia LaBeouf a déjà été détourné de son but premier.

On peut même dire que ce happening a mal tourné puisque l'acteur a été arrêté, mercredi 25 janvier, après une altercation avec un militant pro-Trump.

Shia LaBeouf a été rapidement relâché, mais des suprémacistes blancs et des néonazis continuent de "troller" son projet en se faisant filmer en direct.

Un miroir tendu à l'Amérique d'aujourd'hui

Bien sûr, quand on lance sur le web une performance "ouverte à tous, 24 heures sur 24, sept jours sur sept" il faut s'attendre à des dérapages, notamment de la part de personnalités excentriques et/ou en quête de leur quart d'heure de célébrité.

Fait plus inquiétant, depuis qu'elle a commencé, la performance "He will not divide us" a déjà donné lieu à des propos prônant plus ou moins ouvertement l'antisémitisme, le racisme et l'homophobie.

Pour le meilleur et pour le pire, la caméra reste en place et délivre ses images au monde entier via le site web du projet (lien en haut de page, cliquez sur Web !).

La société américaine s'y révèle en direct, sans fard et sans filtre, et apparaît, hélas, profondément divisée...

Bon à savoir

Depuis le 9 février 2017, le musée de l’Image animée de New York a décidé de mettre fin au projet He Will Not Divide Us de Shia LaBeouf.

Ce happening, censé durer pendant les quatre années du mandat de Donald Trump, s’est terminé prématurément.

Le musée de l’Image animée de New York, devant lequel l’installation était positionnée, a publié un communiqué jeudi 9 février :
"L’installation a créé un risque de sécurité publique sérieux pour le musée, ses visiteurs, son équipe, les résidents et les commerces locaux. Si l’installation a démarré de manière constructive, elle s’est progressivement détériorée après l’arrestation de l’un des artistes sur le site. Une décision était nécessaire."

Depuis le 18 février, Shia LaBeouf a installé son projet anti-Trump à Albuquerque, au Nouveau-Mexique.

Plus d'information :

Visitez le site : http://hewillnotdivide.us/

Tag : He will not divide us, he will not divide us shia labeouf, shia labeouf, actions anti trump, performance anti trump, donald trump, happening anti trump, museum of moving image new york, performance artistique



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis