Le Bolchoï : Histoire Du Prestigieux Théâtre Russe

Le Bolchoï : histoire du prestigieux théâtre russe

Le théâtre Bolchoï, dont le nom signifie "Grand Théâtre" en russe, a rouvert ses portes le 28 octobre 2011 après six ans de travaux. Nous vous proposons de retracer l’histoire de ce monument qui est l’un des plus prestigieux symboles de la Russie.

Présentation du Bolchoï

Le Bolchoï (dont le nom signifie "Grand Théâtre" en russe) est le deuxième plus grand théâtre du monde, après la Scala de Milan. Ce nom désigne à la fois le théâtre de Moscou et sa compagnie de danse. Avec 250 danseurs, cette compagnie de ballet est aujourd’hui la plus grande du monde.

Ce théâtre, qui se trouve non loin du Kremlin, accueille des pièces de théâtre, des opéras et des ballets. Il a été le lieu de nombreuses premières historiques comme celle du ballet Le Lac des Cygnes de Tchaïkovski, le 4 mars 1877 et les plus grands artistes russes ont foulé sa scène.

Ce bâtiment de style néoclassique, imaginé par l'architecte franco-russe Joseph Beauvais, est l’un des symboles de Moscou et de la Russie. Il figure d’ailleurs sur le billet russe de 100 roubles.

Histoire du Bolchoï

La troupe du Bolchoï est fondée en 1776 par Pierre Ouroussov et Mikhaïl Medoks. En 1780, la compagnie fait l’acquisition du théâtre Petrovsky et commence à produire des pièces et des opéras.

Le bâtiment actuel a été construit sur l'emplacement du théâtre Petrovsky, après que ce dernier a été détruit par un incendie en 1805. Il a été conçu par l'architecte Joseph Beauvais et surnommé "Bolchoï" (grand théâtre) pour le distinguer du Maly (petit théâtre).

Inauguré le 18 janvier 1825, il a d’abord présenté uniquement des spectacles russes.
A partir de 1840, de nombreux compositeurs étrangers ont contribué à étendre son répertoire.
En 1853, un deuxième incendie ravage ses espaces intérieurs. A cette occasion, le théâtre est encore agrandi et embelli.

Au cours de son histoire, la plus célèbre des scènes russes a réussi l’exploit de traverser tous les régimes. C’est là que Staline a prononcé des discours et que la mort de Lénine a été annoncée en janvier 1924. Après avoir résisté à la chute de l’URSS en 1991, l’ensemble du bâtiment a dû être rénové.

Rénovation du Bolchoï

Le théâtre Bolchoï a fermé de juillet 2005 à octobre 2011 pour cause de rénovation.
La reconstruction, dont le coût officiel s'élève à 21 milliards de roubles (près de 500 millions d'euros), a permis de stabiliser le théâtre et de lui redonner son lustre d’antan.

Après six ans de travaux, l’intérieur comme l’extérieur du bâtiment ont retrouvé l'aspect qu'ils avaient au XIXe siècle : les dorures de la salle ont été refaites à l'ancienne, les armoiries de la famille Romanov sont réapparues sur les tapisseries du Foyer impérial et surtout le Bolchoï a retrouvé son acoustique irréprochable.

La salle rouge et or de 1700 places, qui a vu passer des hôtes de marque comme Charles de Gaulle ou le président Kennedy, a retrouvé sa splendeur passée.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site officiel du théâtre (en anglais).

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.bolshoi.ru/en/

Tag : Bolchoï, le Bolchoï, théâtre Bolchoï, Bolchoï Moscou, Bolchoi, théâtre du Bolchoï, ballet du Bolchoï, opéra Bolchoï, rénovation Bolchoï



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis