La Distribution Et La Diffusion Des Films

La distribution et la diffusion des films constituent les dernières étapes de la filière cinématographique. Elles interviennent en aval de la production, c’est-à-dire de la conception et de la réalisation du film, et concernent la promotion et la commercialisation des films.

Présentation

La distribution et la diffusion des films permettent, à l’issue du tournage et de la post-production, de faire connaître les films au public.

Les distributeurs se chargent de commercialiser un film et d’en faire la publicité par des moyens divers (affiches, interviews télévisées, etc.).
Vient ensuite l'exploitation cinématographique, c’est-à-dire la diffusion du film dans les salles de cinéma.

Qu'est-ce que la distribution d'un film ?

La distribution consiste tout d’abord à réaliser et diffuser des copies d’un film (tirages de pellicules positives à partir du négatif mère).
Après sa réalisation, le film est dupliqué en copies qui seront ensuite louées par les salles de cinéma.

Parallèlement, la distribution consiste à faire la promotion du film grâce à différents vecteurs : bande annonce, dossier de presse, affiches, site Internet ou objets publicitaires...
Avant sa sortie en salles, un film peut être présenté par des parutions dans la presse, des interviews, des avant-premières destinées aux journalistes ou encore des projections lors de festivals.

La distribution des films est assurée par des entreprises appelées distributeurs. Par extension, on appelle aussi "distributeurs" les dirigeants de ces sociétés.

Le rôle du distributeur

Le rôle du distributeur comporte trois facettes inséparables :
- une facette financière (achat de droit, duplication de copies)
- une facette promotionnelle (établissement d’un plan-média et de partenariats, opérations de relation-presse)
- une facette de programmation (négociation avec les exploitants, c’est-à-dire les salles de cinéma).

Par ailleurs, la majorité des distributeurs se charge également de la gestion des droits des films qu'ils distribuent.
Ces droits sont limités dans le temps (pour une durée comprise entre 3 et 15 ans), à un territoire (un pays et/ou une zone linguistique) et obéissent dans certains pays à la règle de la chronologie des médias.

L'ayant-droit ultime d'un film est très souvent son producteur. C'est lui qui confie à un distributeur un certain nombre de droits et en fait son mandataire.
Le distributeur exige alors au nom du producteur une rétribution de l'exploitant (par exemple une part des recettes en salle) ou de l'éditeur vidéo (un pourcentage sur les ventes en vidéo).
Les profits sont ensuite répartis entre la société de distribution et de production.

A noter : Les grandes compagnies de production disposent souvent de leur propre réseau de distribution, par exemple : UFD (UGC Fox Distribution) lié aux maisons de production UGC et 20th Century Fox ou GBVI (Gaumont Buena Vista International) lié à Walt disney et Gaumont.

Certains distributeurs se chargent également de la vente internationale du film. Ils font connaître le film, notamment par le biais des festivals de cinéma et le vendent aux distributeurs étrangers. C’est le cas notamment de la société Les Films du Losange, qui est à la fois distributeur en France et vendeur international.

La diffusion des films

Après avoir été lancé par un distributeur, un film est habituellement projeté dans un certain nombre de cinémas, avant de sortir en Dvd quelques mois plus tard.
Cette étape, qui se situe en toute fin de la filière cinématographique, est appelée diffusion ou exploitation cinématographique.

Elle permet d'encaisser les recettes d'un film, qui seront réparties entre l’exploitant (directeur de salle), le distributeur et le producteur.

En général, un film bénéficie successivement de plusieurs moyens de diffusion :
- sortie en salle de cinéma
- vente sous forme de Dvd
- location sous forme de Dvd
- diffusion en paiement à la séance (pay per view)
- diffusion sur une chaîne de Télévision payante
- diffusion sur une chaîne hertzienne gratuite.

Les courts-métrages, quant à eux, peuvent être diffusés dans les festivals, sur les chaînes de Télévision ou sur Internet.

Plus d'information :

Tag : distribution et diffusion des films, distributeur au cinéma, société de distribution, exploitation cinématographique



Avis

  • Très bonne explication, j'ai également pu trouver des réponses pertinentes à mes questions. Il aurait peut être été interressant d'approfondir un petit peu plus la partie diffusion dans les cinémas afin de savoir comment était fait les restrictions, pourquoi certain cinéma diffusaient un film et pas d'autres et également avoir des estimations de prix pour ces deux phases.

    11 mars 2012

  • bonjour,les explications sont clairs et precises,j ai pu trouver bon nombre de reponses à mes interrogations,un petit detail quand meme,avoir une idee meme tres large du prix pour la diffusion d un film dans une salle de cinema à part ca c top.

    13 avril 2009

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis