Photos HDR
 

Le Jeu De Go, L'un Des Plus Anciens Jeux De Stratégie

Le jeu de go, l'un des plus anciens jeux de stratégie

Le jeu de go, qui a été inventé en Chine il y a plusieurs milliers d'années, est le plus ancien des jeux de stratégie combinatoire. Voici une présentation de l’histoire et des règles de base de ce jeu, dont le but est de constituer des territoires avec des pions blancs ou noirs sur un plateau quadrillé appelé "goban".

Présentation

Le jeu de go (ou igo en japonais) est un jeu de stratégie originaire d'Extrême-Orient.
Ce jeu, très populaire en Chine, en Corée et au Japon où il est pratiqué depuis plusieurs siècles, ne s’est répandu que récemment en Occident mais sa notoriété s’accroît dans le monde entier.

Aujourd'hui, on dénombre plus de 40 millions de joueurs de go dans le monde, dont un million d'Européens.

Ce jeu oppose deux adversaires qui placent à tour de rôle des pierres noires et blanches sur un plateau de manière à construire des "territoires".
Chaque pierre représente un soldat et le but du jeu est d’encercler les soldats de l’adversaire.
Malgré la simplicité apparente de ses règles, le go offre une grande richesse combinatoire et nécessite un grand sens de la stratégie.

Histoire

Le jeu de go est né en Chine il y a plusieurs milliers d'années mais son origine reste incertaine.
Selon une tradition chinoise, deux dragons appelés Hei-Zi (le noir) et Bai-Zi (le blanc) auraient créé ce jeu (appelé "wéiqí" en chinois) pour déterminer lequel d’entre eux était le plus puissant.

Les premiers traités de go ont été écrits à la fin de la dynastie Han, au début du IIIème siècle de notre ère.
Jusqu'à la fin du XIXème siècle, ce jeu faisait partie avec la peinture, la musique et Calligraphie chinoise des arts sacrés pratiqués par l'empereur et ses courtisans.

Le jeu de wéiqí s’est répandu de Chine en Corée au Vème siècle puis au Japon, où il a été rapidement adopté par l'aristocratie locale.
Selon la tradition, le go aurait été introduit au Japon en 735.
Jusqu’au XXème siècle, ce jeu a été réservé à l'élite sociale. Il aurait même été pratiqué par les samouraïs comme entraînement à la stratégie militaire.

Les Européens ont découvert le jeu de go très tardivement, au XVIIème siècle, par le biais de récits de voyage.
Les règles du jeu ne furent connues en Europe qu’à partir du XIXème siècle, principalement en Allemagne et en Autriche-Hongrie.
Alors que le premier tournoi japonais a eu lieu en 1590, il fallut attendre la fin du XXème siècle que le go commence à s'unifier sur le plan mondial.

Le matériel de jeu

Dans le jeu de go, la partie se déroule sur un tablier appelé goban, sur lequel sont tracées 19 lignes horizontales et 19 lignes verticales qui déterminent 361 intersections.
On trouve aussi des goban plus petits de 13×13 lignes et 9×9 lignes pour les débutants ou les parties rapides.

Les adversaires posent sur les intersections de ce quadrillage des jetons noirs et blancs, appelés pierres ou go-ishi.
Les joueurs disposent de 181 pierres noires et 180 pierres blanches, dépourvues de toute inscription ou décoration.
Le noir possède une pierre de plus car il joue en premier.

Les pierres sont conservées dans des bols appelés go-su, dont les couvercles servent à recevoir les prisonniers ennemis (pions pris à l’adversaire).

Règles du jeu

Bien que ses règles soient simples et accessibles aux plus jeunes, le jeu de go offre une richesse inépuisable.
Le but du jeu est de former des territoires, c’est-à-dire des ensembles d'intersections vides contrôlés par le joueur.

Le Noir commence et chacun joue à tour de rôle, en posant une pierre sur une intersection vide du goban.
Il est possible de passer son tour mais la partie s’achève si les deux joueurs passent consécutivement.

Pour vous initier à ce jeu, vous pouvez consulter le site officiel de la fédération de jeu de go ci-dessous.

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis