vous êtes ici : Accueil > Articles > Photo et Vidéo > Photo et Vidéo > Photographe

Photographe

Si de nombreux passionnés de photographie souhaitent en faire leur métier, devenir photographe professionnel n’est pas chose aisée. Nous vous proposons une présentation du secteur professionnel de la photographie, des formations dispensées dans ce domaine et des multiples facettes du métier de photographe.

Partager

Le secteur professionnel de la photographie

Environ 30 000 personnes travaillent dans le domaine photographique, un secteur qui inclut de multiples métiers, allant du technicien de laboratoire au reporter photographe.
La photographie numérique, en plein essor, est actuellement un secteur créateur d’emplois.
Il faut toutefois savoir que la prise de vue représente peu d'emplois. Les personnes qui s’engagent dans ce type de formation travailleront très probablement en laboratoire où se situent 90 % des emplois.
De plus, peu d’auteurs de photographies vivent pleinement de leur art et ils occupent généralement un travail complémentaire, dans un laboratoire ou dans l’enseignement.
L’Agessa est l’organisme principal chargé de gérer les droits d’auteurs et la Sécurité sociale pour les photographes.


Différence entre photographe et technicien photographe

Un technicien photographe effectue, en laboratoire, toutes les opérations nécessaires à la réalisation d’épreuves photographiques (tri et assemblage des films, développement des négatifs, tri des épreuves, développement des positifs sur papier ou diapositives). Il est également chargé des opérations de finition : vérification, calibrage, mise en sachet, tarification et, éventuellement, des activités de vente et de conseil auprès de la clientèle dans un magasin.
Un photographe proprement dit réalise des prises de vue et se charge du repérage et des réglages techniques (lumière, cadrage, mise au point, vitesse). On distingue différentes spécialités (photographe de portrait, reporter photographe, photographe industriel, photographe publicitaire, photographe d'illustration, photographe de mode, photographe scientifique ou médical) selon le sujet photographié et la destination des photos.


Un métier aux multiples facettes

La réalité du métier et ses codes diffèrent naturellement selon le secteur choisi : photo scientifique, publicitaire, presse, photo numérique (création d'images fixes ou animées à partir de codes numériques).
Si ce métier exige un profil créatif et un œil acéré, car un photographe est un artiste du regard, il suppose aussi une connaissance pointue des différentes techniques (numérique et argentique), d’autant plus que le passage des techniques traditionnelles au numérique a modifié les compétences des professionnels. La maîtrise de l'informatique est désormais nécessaire en plus d’une culture de l'image.
Bien que l’on catégorise les photographes selon le type d'images qu'ils réalisent, en distinguant les artistes, les photojournalistes, les photographes de telle ou telle activité humaine et les photographes créateurs d'images imaginées ou réelles, un photographe professionnel doit savoir rebondir d’une activité à une autre, car l’emploi n’est jamais stable.


Salaire et évolution professionnelle

La rémunération d’un photographe professionnel n’est pas régulière.
Si vous êtes exposé en galerie, vous toucherez en moyenne 50 % sur les ventes.
Les salaires sont extrêmement variables selon le secteur dans lequel on exerce (laboratoire, agence, presse, magazines).
Le travail en laboratoire permet une rentrée d’argent fixe, de l’ordre de 1 500 à 1 900 € bruts. Un professeur vacataire touche en moyenne 20 € de l’heure pour 5 à 15 h de cours par semaine, un titulaire sera moins soumis à la précarité.
Avec de l’expérience ou une formation complémentaire, il est possible d’accéder à des postes de responsabilité dans un service, un magasin ou une agence.


Ecoles et formations

On ne peut plus se lancer dans une carrière de photographe en autodidacte. Une formation permet de s’imprégner de la culture de la photo, de son histoire et d’en apprendre les techniques.
Différentes écoles ou entreprises préparent aux métiers de la photographie, notamment ce3p, Icart - Groupe EDH, IESA, ESMA, Lignes et formations, Studio M, E-ART, Atelier ALBERS, Ecole chez soi.
Les diplômes de base sont :
- Le Cap de photographie et le Cap photographie option retouche, que l’on prépare en deux ans dans un lycée professionnel ou en apprentissage, après la classe de troisième.
- Le bac professionnel Artisanat et métiers d'art, option photographie. Il est accessible aux titulaires du Cap photographie. Ses études sont menées en 2 ans en lycée professionnel ou en centre de formation d'apprentis (CFA).
- Le Bts photographie. Accessible aux titulaires d'un bac scientifique, il se prépare en deux ans. Tous les bacs sont acceptés, mais de solides connaissances en optique, physique et chimie sont demandées.
L’ENSP à Arles décerne un diplôme qui lui est propre, homologué de niveau II.



Auteur :   |   Date de création : 20/04/2007   

Plus d'informations : http://www.itisphoto.com/


Tag : photographe, photographe professionnel, métier de photographe, formation photographe

 

Photographe
Votre avis
Déjà membre
Email :
Mot de passe : mot
Nouveau membre
Email :
pseudo :

Donnez une note :
Votre avis :

Verification ... Enregistrement ....
 
Jeudi 18 Septembre 2014, Bonne fête aux Ariane, Arianne, Marie-Line, Marilyne, Nadège, Nadia, Nadja, Sonia, Vera, Véra,
Publicité

Gralon sur les réseaux sociaux

Statistiques
  • +2.5 millions de visites uniques mensuelles
  • +80 000 sites inscrits
  • +200 000 membres