vous êtes ici : Accueil > Articles > Enseignement et Formation > Ecole > Lycée professionnel

Le CAP, Certificat d’aptitude professionnelle

Les diplômes professionnels comme le CAP (certificat d'aptitude professionnelle) permettent d'acquérir des connaissances et des savoir-faire dans un domaine professionnel précis pour entrer rapidement dans la vie active. La préparation à ce diplôme, qui se déroule en lycée professionnel ou en CFA, propose un enseignement concret en relation avec l'entreprise.

Partager

Présentation

Le certificat d'aptitude professionnelle (CAP) est un diplôme d'études secondaires et d'enseignement professionnel, créé par la loi Astier en 1919.
Ce certificat donne une qualification d'ouvrier ou d'employé qualifié (Niveau V) dans un métier déterminé.
On dénombre environ 250 spécialités de C.A.P dans les secteurs industriels, commerciaux et des services.


Différences entre CAP et BEP

Le CAP est, avec le BEP (brevet d'études professionnelles), la voie privilégiée d'accès aux métiers de l'artisanat.
Bien que ces diplômes soient tous les deux de niveau V, le certificat d’aptitude professionnelle couvre un domaine moins large que le BEP et l'obtention du second dispense parfois les candidats de certaines épreuves du premier (ce qui est le cas, par exemple, pour le BEP Sanitaire et Social et le CAP Petite Enfance).
Les C.A.P. servent plutôt à entrer dans la vie active tandis que les B.E.P. sont un tremplin pour préparer le Baccalauréat professionnel ou le Baccalauréat technologique (via une 1ère d'adaptation).


La préparation du CAP

Le certificat d’aptitude professionnelle se prépare dans un lycée professionnel, en deux ans après la classe de troisième ou bien en un an après un premier BEP ou un premier CAP.
Il peut aussi être préparé par la voie de l'apprentissage dans un centre de formation d'apprentis (CFA) sous forme de contrat d'apprentissage ou de qualification, par la validation des acquis de l'expérience (VAE) ou en formation continue.
Certains établissements proposent un enseignement et une durée adaptés à des élèves de SEGPA, EREA, 3ème d'insertion, 5ème ou 4ème de plus de 16 ans.
Pour certains métiers, la formation peut se dérouler dans des écoles privées spécialisées, proposant des préparations en un an ou moins.


Le contenu de la formation

La formation dispensée dans un lycée professionnel associe des enseignements généraux (entre 14 et 16 heures par semaine) et des enseignements techniques et professionnels (entre 12 à 17 heures par semaine).

Les matières de l'enseignement général sont : le français, les mathématiques, les sciences physiques, l'histoire et la géographie, une langue vivante, un enseignement de vie sociale et professionnelle et de l'éducation physique et sportive.
La langue vivante donne lieu uniquement à une épreuve facultative.

L'enseignement technologique et professionnel comprend des cours, des Travaux pratiques et des Travaux en atelier, en laboratoire ou sur un chantier en fonction de la spécialité.
Il a pour but d’acquérir les savoir-faire et la technologie du métier.
La préparation du CAP inclut des périodes de formation en entreprise d’une durée de 12 à 16 semaines.

En 1ère et 2ème année, les élèves participent à des "projets pluridisciplinaires à caractère professionnel" (PPCP).
Il s’agit d’un travail en équipe associant plusieurs matières et devant déboucher sur une production ou un service.


L’examen

L'examen du CAP comprend au maximum 8 épreuves, dont 4 au moins sont évaluées sous forme de contrôle en cours de formation.
Le diplôme est délivré à ceux qui ont obtenu la moyenne à l'ensemble des unités du diplôme, ainsi qu’à l'ensemble des unités professionnelles.
Les candidats non-admis peuvent demander à conserver leurs notes pendant 5 ans.
Les personnes déjà titulaires d’un diplôme de niveau IV ou V ne sont pas obligées de repasser les épreuves générales, sauf celle de vie sociale et professionnelle.


Les débouchés

Le CAP est un diplôme régulièrement réformé afin de répondre aux exigences des professionnels.
Souvent exigé par les employeurs, ce certificat n'est pas toujours suffisant pour entrer dans la vie active.
C’est pourquoi les diplômés peuvent aussi continuer leurs études et compléter leur formation professionnelle par une mention complémentaire (MC) ou par une formation complémentaire d'initiative locale (FCIL).
Ces formations en un an sont des modules d'adaptation à l'emploi.
Dans certains domaines, la formation peut être poursuivie par un Brevet professionnel ou BP (à ne pas confondre avec le BEP) et par une maîtrise (à ne pas confondre avec la maîtrise universitaire).
Après un BEP ou un CAP, les élèves peuvent aussi préparer en deux ans le Baccalauréat professionnel, qui compte 63 spécialités.


Auteur :   |   Date de création : 07/08/2007   

Plus d'informations : http://eduscol.education.fr/D0048/CAPprog.htm


Tag : CAP, certificat d’aptitude professionnelle, différence CAP BEP

 

Le CAP, Certificat d’aptitude professionnelle
Votre avis
Déjà membre
Email :
Mot de passe : mot
Nouveau membre
Email :
pseudo :

Donnez une note :
Votre avis :

Verification ... Enregistrement ....
 
Jeudi 31 Juillet 2014, Bonne fête aux Ignace de L., Ignace, Ignacio,
Publicité

Gralon sur les réseaux sociaux

A lire aussi sur le sujet

Statistiques
  • +2.5 millions de visites uniques mensuelles
  • +80 000 sites inscrits
  • +200 000 membres