vous êtes ici : Accueil > Articles > Photo et Vidéo > Photo et Vidéo > Appareil Photo Numérique

L'autofocus : présentation et fonctionnement

L’autofocus ou mise au point automatique assure la netteté du sujet photographié sur la plupart des images. L'apport de cette fonction est tel que l'immense majorité des appareils photo en est aujourd'hui équipée, y compris les appareils destinés aux professionnels. Voici une présentation de ce système et de son fonctionnement.

Partager

Qu'est-ce que l'autofocus ?

L'autofocus ou AF est la fonction de mise au point automatique qui équipe aujourd’hui la majorité des appareils photo.
Ce dispositif permet de régler automatiquement la netteté du sujet, ce qui assure des images réussies et nettes dans 90% des cas.

A noter : le terme d’"autofocus" est un mot anglais pour désigner la mise au point automatique. Il est formé sur le latin focus qui signifie "foyer", "lieu de convergence".


Petite histoire de l'autofocus

Avant l’invention de l’autofocus, il fallait procéder à une mise au point manuelle pour réaliser la photographie d'un sujet.

Ce système de mise au point automatique a constitué un progrès significatif pour les photographes amateurs en réduisant le nombre de photos ratées.
Il a démocratisé la photographie puisque la compétence technique est devenue moins nécessaire pour réussir ses photos.

Le premier modèle équipé de cette innovation a été le Konica C35 AF sorti en 1977. L’année suivante est sorti le Polaroid SX-70, le premier appareil reflex autofocus mono-objectif.
Le premier autofocus reflex 35 mm a été commercialisé en 1981 sous le nom de Pentax ME-F.

Aujourd’hui, la mise au point automatique équipe les appareils photo compacts, les reflex argentiques et numériques, mais aussi les caméscopes et les téléphones mobiles...


Les différents types d'autofocus

Les différents types d'autofocus se divisent en deux catégories :
• les autofocus actifs, couramment utilisés dans les appareils compacts ; il sont efficaces pour photographier un sujet peu contrasté
• les autofocus passifs, qui équipent les appareils reflex ; dans cette dernière catégorie, le type le plus courant est l’autofocus "à contraste de phase" ou "à détection de phase". Ce système est peu efficace en cas de faible lumière ou de faible contraste.

A noter : sur les appareils dotés du deuxième système, le déclencheur présente deux niveaux de pression. Une pression légère permet de visualiser une ou des zones de mise au point automatique tandis qu’une pression forte déclenche la prise de vue.
Sur les appareils les plus performants, il est également possible de choisir la zone de mise au point.


Fonctionnement de l'autofocus

L'autofocus actif effectue une mise au point télémétrique.
Pour ce faire, il utilise une cellule émettrice qui envoie sur le sujet photographié un ou plusieurs faisceaux infrarouges. Une cellule réceptrice reçoit ce même faisceau renvoyé par le sujet, ce qui permet de mesurer la distance qui sépare l'appareil du sujet photographié.
La mise au point est alors commandée par un servomoteur.

Le système passif utilise quant à lui un ensemble de capteurs CCD placés au fond de la chambre noire.



Auteur :   |   Date de création : 23/09/2008   

Tag : autofocus, mise au point automatique, fonctionnement autofocus, avantages autofocus, invention autofocus, définition autofocus

 

L'autofocus : présentation et fonctionnement
Votre avis
Déjà membre
Email :
Mot de passe : mot
Nouveau membre
Email :
pseudo :

Donnez une note :
Votre avis :

Verification ... Enregistrement ....
 
Mercredi 26 Novembre 2014, Bonne fête aux Conrad, Delphine, Kurt,
Publicité

Gralon sur les réseaux sociaux

Statistiques
  • +2.5 millions de visites uniques mensuelles
  • +80 000 sites inscrits
  • +200 000 membres