Syndrome De Münchhausen : Comprendre La Maladie

Syndrome de Münchhausen : comprendre la maladie

Maladie psychologique grave, le syndrome de Münchhausen pousse une personne à s'auto-mutiler ou à faire subir des sévices à ses enfants pour obtenir de l'attention médicale. Cette pathologie dangereuse est difficile à diagnostiquer.

Une maladie à deux facettes

Certaines personnes ont des maladies chroniques, des accidents fréquents. Ils ont une affection particulière pour les hôpitaux, les médecins et les centres médicaux. Ces personnes sont atteintes du syndrome de Münchhausen, une pathologie psychologique particulièrement dangereuse. Ils s'inventent des symptômes ou n'hésitent pas à s'auto-mutilier dans un seul but : obtenir de l'attention. Ce syndrome se présente sous deux formes : le Münchhausen Simple et par Procuration

Münchhausen Simple

Les patients atteints de Münchhausen ont plusieurs symptômes significatifs : ils se disent malades chroniques, provoquent volontairement des troubles physiques comme des convulsions, des diarrhées, de vomissements, des saignements, ou évoquent des accidents domestiques pour expliquer leurs blessures. Ils simulent des maladies, ingèrent des médicaments pour provoquer ces symptômes et multiplier les séjours en hôpitaux

Leur désir : attirer l'attention du personnel médical. Ils sont friands d'opérations et diagnostics qu'ils se complaisent à mettre en échec. Ils peuvent rapidement devenir agressifs s'ils n'obtiennent pas l'attention qu'ils désirent.

Syndrome de Münchhausen par procuration (SMPP)

Le syndrome de Münchhausen par Procuration est une deuxième facette de la maladie. Dans ce cas là, l'individu ne se torture pas lui même, mais fait subir des sévices à ses enfants. Il blesse volontairement l'enfant ou lui invente des symptômes dans le même but : obtenir de l'attention. Les psychiatres décrivent le SMPP comme une forme de maltraitance sur enfants

Ici, le parent est vu comme quelqu'un d'attentionné aux yeux du médecin. Mais il ne présente pourtant aucun signe d'inquiétude vis à vis de la maladie de l'enfant. Le syndrome par Procuration est plus fréquent chez les femmes.

Diagnostic

Ce trouble psychologique est difficile à identifier. Mais plusieurs indices peuvent permettre le diagnostic  :

- Les personnes atteintes de Münchhausen évoquent toutes les mêmes symptômes : fièvre, saignements, vomissements, convulsions ou accidents domestiques.

- Les symptômes apparaissent seulement quand la personne est seule et ne peut être examinée et le patient présente la même maladie sur plusieurs mois ou années sans qu'un diagnostic n'ait pu être posé.

- Le patient possède un dossier médical conséquent dans plusieurs hôpitaux.

- Les médecins qui ont guéri le patient sont accusés d’erreur médicale.

- Le patient exige une grande attention de la part du personnel soignant mais est souvent peu préoccupé par sa maladie.

- Dans le cas de Münchhausen par Procuration, la mère veut influencer les prescriptions médicales, fausse parfois les analyses pour prolonger le séjour hospitalier de l'enfant, et veut avoir tout contrôle sur la situation.

Traitement

Les causes de cette maladie sont encore floues. Mais le syndrome de Münchhausen se développerait chez les personnes ayant subi des traumatismes dans l'enfance, des violences conjugales ou chez les personnes atteintes de dépression ou de psychopathie. L'origine est différente selon les patients mais une thérapie est indispensable pour comprendre pourquoi la maladie s'est déclenchée et traiter le syndrome. Dans le cas du Syndrome par Procuration, la mère est séparée de l'enfant.

Plus d'information :

Tag : Münchhausen, Münchhausen par Procuration, comprendre Münchhausen, traitement Münchhausen, diagnostic Münchhausen, maladie Münchhausen, syndrome Münchhausen , Syndrome de münchhausen, symptômes, syndrome, diagnostic, pathologie, convulsions, vomissements, fièvre, dossier médical, traumatismes, Violences conjugales, dépression, psychopathie, trouble psychologique, médecin, Maltraitance, psychiatres, torture, médicaments, diarrhées, maladies chroniques, Maladie, thérapie,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis