Le Micral : Le Premier Micro-ordinateur Du Monde

Le Micral : le premier micro-ordinateur du monde

Le Micral, qui est généralement reconnu comme le premier micro-ordinateur du monde, est une invention française. Voici l’histoire de cette machine qui inaugura une ère nouvelle de la technologie.

Un calculateur pour l'INRA

Le Micral, resté dans l’histoire comme le premier micro-ordinateur basé sur un microprocesseur, a été développé de 1972 à 1973 par la société française R2E à la demande de l'INRA (Institut national de la recherche agronomique).

En 1972, l'INRA demande à cette jeune société dirigée par André Truong de mettre au point un système informatique transportable et à moindre coût, pour mener des études sur l'évapotranspiration des sols. Le plus petit ordinateur de l’époque, le PDP-8 4K (à 45.000 F) dépasse en effet le budget de l’INRA.

Pour répondre à cette commande, R2E confie le projet à François Gernelle qui, aidé de trois collaborateurs, livre un prototype 6 mois plus tard, le 15 janvier 1973.

Le Micral N

Industrialisé et commercialisé en avril 1973, le Micral N est le premier micro-ordinateur du monde. Il a été réalisé plus d'un an avant l'Altaïr de l'américain MITS Electronics (qui a également revendiqué la paternité du PC).

Cette machine, commercialisée au prix étonnamment bas de 8.500 F, était basée sur le microprocesseur Intel 8008, qu’André Truong avait découvert lors d'un voyage aux Etats-Unis.

Organisée autour d’un bus, munie d'une mémoire MOS, de cartes E/S série et parallèle, et fonctionnant sur une fréquence de 500 KHz, elle présentait déjà les principales caractéristiques d'un micro-ordinateur.

Elle ne possédait à l’origine ni écran, ni clavier mais avait pour périphériques un télétype et un magnétophone à cassette. Les entrées étaient assurées à l'aide de commutateurs tandis que l'affichage s'effectuait sur des voyants.

Evolutions du Micral

Dans la lignée du Micral N, la société R2E a développé toute une série de machines basées sur les microprocesseurs les plus puissants du moment, en y apportant divers perfectionnements : écran et clavier en 1974, disque dur en 1975…

En 1978, R2E a été rachetée par le groupe Bull qui a continué un temps à commercialiser ces produits sous le nom de Bull-Micral.

Les différentes versions du MICRAL ont notamment équipé l'administration française et les stations de péage d'autoroutes.

Plus d'information :

Tag : Micral, Micral N, invention du Micral, histoire du Micral, invention micro-ordinateur, François Gernelle, André Truong



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis