Le Mérinos : La Race Championne De La Production Lainière

Le mérinos : la race championne de la production lainière

Le mérinos désigne à la fois une race de moutons élevée principalement pour la production lainière et la laine très fine provenant du fin duvet de ces moutons. Voici une présentation de cette race ovine et de la laine de qualité qui en est issue.

Présentation

Le terme de mérinos désigne tout d’abord une race ovine élevée à l’origine en Espagne, puis en France. Il en existe aujourd’hui plusieurs variétés partout dans le monde.

Cette race de moutons est championne du monde de la production lainière et continue à dominer ce secteur industriel.
La plupart des races ovines à laine sont d’ailleurs issues de croisements avec des moutons mérinos.

D’autre part, ce terme sert aussi à désigner la laine très fine et confortable produite à partir de la toison dense et bouclée de ces moutons.
Cette laine, principalement produite en Australie, est utilisée dans la production de lainages de qualité élevée.

Etymologie

Le nom espagnol du mérinos ("Merino") a deux origines possibles :
• il pourrait venir du terme castillan merindad qui désignait une parcelle de terre en Espagne médiévale. Le merino (inspecteur chargé de contrôler le terrain) avait également la charge de recenser les moutons.
• il pourrait aussi dériver du nom d'une tribu berbère, les Mérinides .

Variétés de la race mérinos

Le Mérinos de Rambouillet est une race ovine spécialisée dans la production de laine fine. Cette race d'origine espagnole a été importée à Rambouillet en 1786, après l'acquisition du premier troupeau par le roi Louis XVI.

Il n'en existe aujourd'hui qu'un seul troupeau en France à la Bergerie nationale de Rambouillet. Cette race a contribué au cours des XIXe et XXe siècles à améliorer les troupeaux français.

Il s’agit d’un mouton très rustique, offrant une laine abondante (jusqu'à 8 kg de toison chez les béliers), fine, élastique et résistante. Les mâles se reconnaissent à leurs grandes cornes spiralées à section triangulaire.

Le Mérinos d'Arles est une autre race ovine améliorée dans le sud-est de la France au cours du XIXe siècle, par croisement des brebis locales avec des béliers mérinos espagnols.
Ces moutons appréciés pour la qualité et la finesse de leur laine sont élevés surtout en région PACA, en Isère, dans la Drôme ainsi qu'en Corse et dans les Pyrénées-Atlantiques.

A noter : la 8ème Conférence mondiale des mérinos se tiendra du 3 au 5 mai 2010 à Rambouillet. Elle abordera les aspects scientifiques et techniques de l’élevage ovin et du Mérinos en particulier sous l’angle du développement durable (voir le lien ci-dessous).

Une laine aux multiples qualités

Le mérinos n’est pas une laine ordinaire : au microscope cette fibre textile est trois fois plus fine que celle qui constitue la laine traditionnelle. C’est pourquoi cette fibre ultra-fine et 100% naturelle ne pique pas. Elle est si douce et soyeuse qu’elle convient même aux peaux les plus sensibles.

Cette fibre de petit diamètre a aussi pour avantage de permettre la fabrication de lainages très fins et légers qui sont de véritables secondes peaux, avec un remarquable rapport poids/chaleur/encombrement.

Cette laine est à la fois très isolante et régulatrice de température : même mouillée, elle garde la chaleur.

A noter : un mouton mérinos produit chaque année l’équivalent de 9000 km de fibre.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.merinoscope2010.fr/

Tag : mérinos, race mérinos, mouton mérinos, laine mérinos, mérinos de Rambouillet, conférence mondiale mérinos



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis