Tracking : Mozilla Et Google Modifient Leurs Navigateurs

Tracking : Mozilla et Google modifient leurs navigateurs

Google et la fondation Mozilla ont décidé de doter leurs navigateurs web respectifs de nouvelles fonctions permettant à l'internaute de ne pas être suivi à la trace et ciblé par les annonceurs. Chrome et Firefox devraient ainsi offrir une meilleure protection contre le "tracking".

Limiter le tracking

La Federal Trade Commission ou FTC, organisme chargé de réguler le commerce aux Etats-Unis, avait formulé une requête auprès des éditeurs de navigateurs web afin que les internautes puissent plus facilement échapper à la publicité ciblée.

Cette forme d'"espionnage des annonceurs", aussi appelée tracking, consiste à suivre l’internaute à la trace afin de recueillir des informations sur ses habitudes de navigation et d'analyser son comportement. Les données collectées servent ensuite aux annonceurs à faire des campagnes de publicité ciblées.

Cette technique passe notamment par l'utilisation de cookies. Ces petits fichiers, stockés dans le cache du navigateur, retiennent les paramètres de l'internaute pour chaque site web visité.

Suivant les recommandations de la FTC, la fondation Mozilla et Google ont annoncé l’ajout de nouveaux systèmes de protection dans leurs navigateurs web.

La fonction DoNotTrack dans Firefox

Mozilla a prévu d'ajouter à son navigateur Firefox la mention DoNotTrack ("Ne pas suivre"). Ce signal permet aux internautes de demander automatiquement aux sites qu'ils visitent de ne pas suivre leurs consultations en ligne.

Les sites en question auront alors le choix de respecter cette demande ou de continuer à collecter des données.

Cette fonctionnalité, désactivée par défaut, a l'avantage de ne pas bloquer complètement la publicité mais encore faut-il que les annonceurs jouent le jeu pour que le système fonctionne.

L'extension Keep My Opt-Outs dans Chrome

De son côté, Google propose une extension pour Chrome baptisée Keep My Opt-Outs. Ce plug-in, open-source, est déjà disponible en ligne et Google annonce la création de versions pour d'autres navigateurs.

A l'instar d'un système anti-phishing, ce plug-in se base sur une liste d'annonceurs qui acceptent que les internautes suppriment leurs cookies. Les 15 plus grosses régies publicitaires participent à cette initiative de Google parmi une cinquantaine de sociétés au total.

Cette fonction devrait permettre aux utilisateurs d'échapper aux cookies. Elle laisse toutefois à l'internaute la possibilité de spécifier quel type de publicité l'intéresse le plus.

La Tracking Protection List de Microsoft

Par ailleurs, Microsoft a annoncé pour son futur navigateur Internet Explorer 9 (IE9), un système de listes similaire au plug-in AdBlock.

Cette fonctionnalité baptisée Tracking Protection List (TPL) permettra de limiter le tracking, grâce à la création de listes de sites où l'internaute refuse que ses activités soient épiées.

L'internaute pourra non seulement créer ses propres listes rouges mais aussi ses listes de sites autorisés. Si cette méthode offre davantage de flexibilité, certains estiment que son fonctionnement est trop complexe.

Plus d'information :

Tag : tracking, anti tracking, navigateurs web, navigateur Google, navigateur Mozilla, Mozilla Firefox, Google Chrome, Internet Explorer 9, cookies, protection cookies, protection de la vie privée



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis