Transition Collective : Un Dispositif Pour Faciliter La Reconversion Professionnelle

Transition collective : un dispositif pour faciliter la reconversion professionnelleImage ©Sebastiaan ter Burg

Nouveau dispositif de lutte contre le chômage déployé depuis le 15 janvier 2021, Transition collective accompagne les salariés volontaires dans leur reconversion professionnelle. Nous vous proposons de découvrir ce dispositif, qui peut vous aider à changer de métier au sein d'un même bassin d'emploi.

De quoi s’agit-il ?

Transition collective est un nouveau dispositif destiné à faciliter la reconversion professionnelle de salariés dont les emplois sont menacés.

Si vous exercez un métier menacé de disparition par la crise sanitaire, ce nouveau dispositif va vous permettre de changer de métier plus facilement et de vous orienter vers un secteur porteur au sein d'un même bassin d'emploi.

Selon l’AFP, les premiers dossiers de reconversion pourraient être traités dès le mois de février 2021.

À qui s’adresse ce dispositif ?

Le dispositif Transition collective s’adresse à des salariés :

=> dont les emplois sont menacés, par exemple dans l'industrie aéronautique durement touchée par la crise sanitaire

=> et qui se positionnent sur une formation vers un métier porteur localement et/ou un métier dans un secteur en manque de main-d’œuvre dans leur bassin d’emploi, par exemple dans le secteur de la santé.

Comment ça marche ?

Le dispositif Transition collective se veut territorialisé et doit se construire autour de plateformes de transition qui mettront en relation des entreprises ayant des salariés à reconvertir et des entreprises ayant des besoins de recrutement.

Un accord type a été rédigé pour aider les PME à mettre en place ces Transitions collectives.

Du côté des salariés, ces reconversions professionnelles se font sur la base du volontariat.

Si votre entreprise considère que votre emploi est menacé et qu'elle passe un accord interne pour s'inscrire dans le dispositif "Transitions collectives", elle vous en informera et vous donnera la possibilité de profiter de ce dispositif.

Si vous avez au moins deux ans d'ancienneté dans l’entreprise, vous pourrez bénéficier d’une formation totalement gratuite et accéder à un nouveau métier porteur dans votre bassin d'emploi.

Comment se déroule la formation ?

Dans le cadre du dispositif Transition collective, vous n’aurez pas besoin d’utiliser votre compte personnel de formation.

C'est l'État qui financera votre formation, via une enveloppe de 500 millions d'euros prévue pour le fonds national pour l'emploi.

Vous aurez dans un premier temps rendez-vous avec un conseiller en évolution professionnelle et un représentant de l'association locale pour la transition professionnelle, qui sera au coeur de ce dispositif. 

Pendant votre formation, vous continuerez à être rémunéré, par l’État et/ou l’entreprise de départ ou l’entreprise d’accueil.

À l'issue de votre formation, qui pourra durer jusqu’à 24 mois, vous serez accompagné jusqu'à trouver un nouvel emploi, ce qui devrait être rapide.

Si toutefois votre projet de formation échouait, vous pourriez retrouver votre emploi dans votre entreprise de départ.

Qui finance ces formations ?

Le dispositif Transition collective vise toutes les entreprises, y compris les plus petites.

Pour celles de moins de 300 salariés, la rémunération et la formation des salariés en reconversion seront intégralement pris en charge par l'État.

En revanche, les entreprises de plus grande taille devront participer aux frais. L'État finance en effet le dispositif à hauteur de :

=> 75 % pour les entreprises de 300 à 1000 salariés
=> 40 % pour les entreprises de plus de 1000 salariés.

A noter : le coût de ce dispositif pour l'État est évalué à 500 millions d'euros dans le cadre du FNE formation (Fonds national pour l'emploi), des moyens déjà budgétés et qui pourront être ajustés à la hausse.

Plus d'information :

Tag : Transition collective, transition collective, transition collective ministère du travail, transitions collectives, reconversion professionnelle, transition professionnelle, transition collective fonctionnement, france re , entreprise, crise sanitaire, bassin d'emploi, chômage, association, Compte Personnel de Formation, volontariat, PME, type a, Santé, industrie aéronautique, AFP, 15 janvier, FNE,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis