vous êtes ici : Accueil > Articles > Art et Culture > Litterature > Autres thèmes

Le mythe d'Orphée : présentation et interprétations

Le mythe d'Orphée, notamment rapporté par Ovide dans ses Métamorphoses, a inspiré beaucoup d'artistes et fait l’objet de multiples interprétations. Voici une présentation de ce héros légendaire qui incarne le pouvoir du chant et de la poésie.

Partager

Qui était Orphée ?

Orphée est un héros légendaire de la mythologie grecque.
Fils du roi de Thrace Œagre et de la muse Calliope, il aurait reçu du dieu Apollon une traditionnelle lyre à sept cordes et y aurait ajouté deux cordes en hommage aux neuf Muses.

Dans les mythes, il est représenté avant tout comme un aède, c’est-à-dire un poète, qui savait par les accents de sa lyre charmer les animaux sauvages et émouvoir les êtres inanimés.
La mythologie grecque rapporte notamment qu’il participa à l'expédition des Argonautes et réussit à détourner les Sirènes grâce à son chant.

A son retour en Thrace, il épousa Eurydice (une dryade), mais celle-ci fut mordue au mollet par un serpent le jour même de leur mariage.


Orphée et Eurydice : le mythe de la descente aux Enfers

Si l’on sait peu qu’Orphée participa à la quête de la Toison d’or, on connaît mieux le mythe d'Orphée et d'Eurydice.

Sa femme Eurydice ayant été frappée par la mort le jour même de leur mariage, Orphée décida de descendre aux Enfers pour faire fléchir Hadès (ou Pluton dans la mythologie romaine).
Après avoir endormi Cerbère, le monstrueux chien à trois têtes qui en gardait l'entrée, et les terribles Euménides grâce à sa musique, il charma le Dieu des Enfers pour que celui-ci libère Eurydice.

Hadès le laissa repartir avec sa bien-aimée à condition qu'il ne se retourne pas et ne lui parle pas tant qu'ils n’auraient pas regagné tous les deux le monde des vivants.
Mais au moment de sortir des Enfers, Orphée ne put s'empêcher de se retourner vers Eurydice et perdit définitivement sa bien-aimée.

Le héros, inconsolable, fut finalement déchiqueté et jeté dans le fleuve Hébros par les Bacchantes (ce qui rappelle le destin d’Osiris une autre figure légendaire d’Egypte).


Comment interpréter le mythe d'Orphée ?

Le mythe d'Orphée illustre le pouvoir ensorcelant du chant et de la poésie.

Ce personnage de poète-musicien, que l’on peut rapprocher du roi David dans la Bible, a d’ailleurs servi de référence aux poètes des temps modernes.
Il a en particulier inspiré Apollinaire qui lui dédia un poème en 1908.

De nombreuses œuvres se sont inspirées du mythe d'Orphée tel qu’il est présenté dans les Métamorphoses d'Ovide (Livre X) :
• Orfeo, l’opéra de Claudio Monteverdi (1607)
• Orfeo ed Euridice (1762) puis Orphée et Eurydice (1774), opéra de Christoph Willibald Gluck
• Orphée aux Enfers (1858-1874), opéra-bouffe de Jacques Offenbach
• La Descente d'Orphée, la pièce de théâtre de Tennessee Williams (1957)
• Orphée (1949) et le Testament d'Orphée (1959), deux films de Jean cocteau
• Orfeu Negro (1959), un film de Marcel Camus.

Pour en savoir plus sur ce mythe, vous pouvez également consulter le site ci-dessous.



Auteur :   |   Date de création : 19/05/2009   

Plus d'informations : http://www.mediterranees.net/mythes/orphee/index.html


Tag : Orphée, mythe d'Orphée, Orphée et Eurydice, Orphée aux enfers, Orphée dans la mythologie

 

Le mythe d'Orphée : présentation et interprétations
Le mythe d'Orphée : présentation et interprétations
Note globale
3.4 Star Rating: Recommended
Nombre d’avis
5 avis

L'avis des internautes sur :

Pour plus d'information:
Après avoir perdu son épouse a jamais orphée s'isolat dans une foret et jouât de la lyre (attirant ainsi tout les animaux du voisinage^^) et fut connut pour ne plus regarder aucune femme. Les Bacchantes furieuses de cela (comme toutes les autres femme) vinrent le voire(elle étaient ivres d'ailleurs^^) au profit d'un voyage avec Bacchus (Dyonisos en grec) et le maltraitère avant de le noyer furieuse qu'il n'est aucune réactions a leurs avance. Les Bacchantes ayant commis cette acte furent tuer par Bacchus lui même lorsqu'il l'appris.
Cette oeuvre doit être interpréter comme une oeuvre lyrique.

Liouwighil le 25-05-2012
Oui, "ça m'a permis", c est très intéressant pour faire un exposé, mais l'interprétation du mythe d'Orphée n'est pas fourni, donc je reste personnellement sur ma faim !

chalanov le 01-09-2011
on prend l'air ça change du référencement et en meme temps on révise

cébé le 14-05-2011
ce site est bien mais il faudrai plus d'info
ok

MissOrane le 13-11-2010
Ben C Très intéressent comme moi je fais un exposer sa ma permis de, pour l'instant, bien rédiger et peut-être avoir une bonne note! Mais je ne comprend rien a : "comment interpréter le mythe d'Orphée"!!

Votre avis
Déjà membre
Email :
Mot de passe : mot
Nouveau membre
Email :
pseudo :

Donnez une note :
Votre avis :

Verification ... Enregistrement ....
 
Lundi 22 Décembre 2014, Bonne fête aux Fra. Xavière, Xavière,
Publicité

Gralon sur les réseaux sociaux

A lire aussi sur le sujet

Statistiques
  • +2.5 millions de visites uniques mensuelles
  • +80 000 sites inscrits
  • +200 000 membres