Camaret-sur-mer : Un Port Breton Plein De Charme

Camaret-sur-Mer : un port breton plein de charme

Le port de Camaret-sur-Mer situé entre Brest et Quimper se niche à l’ouest de la presqu’île de Crozon. Ce site à la beauté magique attire depuis le début du XXe siècle de nombreux artistes et écrivains. Nous vous proposons de découvrir cette destination qui réconciliera les amateurs de culture et de nature sauvage.

Une situation privilégiée

Petite station littorale située dans une anse protégée, Camaret-sur-Mer dans le département du Finistère est un lieu de départ vers les îles de la Mer d’Iroise.

La commune qui fait partie du Parc naturel régional d'Armorique est constituée pour la moitié de sa superficie de zones naturelles protégées.
Elle offre 25 km de côtes sauvages, jalonnées de sentiers de randonnées, de plages de sable fin, mais aussi de pointes, criques et falaises.

La pointe de Pen Hir, prolongée en mer par cinq rochers appelés Tas de Pois, est l’une des promenades favorites des touristes depuis le XIXe siècle.
De là, vous pourrez admirer un panorama inoubliable de la Pointe du Raz à la Pointe Saint Mathieu. Par beau temps, vous pourrez même distinguer les îles de Sein, Ouessant et Molène.

Histoire de Camaret

Sa situation géographique privilégiée a fait de Camaret-sur-Mer un important port de relâche, jusqu'à l'apparition de la navigation à vapeur.
Comme Douarnenez, Concarneau et le reste du littoral atlantique, il a été un port sardinier du XVIIe siècle jusqu’au début du XXe siècle.

En 1961, Camaret est devenu le premier port langoustier d'Europe. Parmi les bateaux les plus célèbres témoignant de cette époque, on peut citer la Belle Etoile dont une réplique à l'identique fut construite à l'occasion de Brest 92, la Petite Folie ou encore le Notre-Dame de Rocamadour aujourd'hui exposé au musée flottant du Port Ru à Douarnenez.

Depuis le début du XXe siècle, ce port breton est devenu un site très prisé par les artistes. Le quartier St Thomas, aujourd’hui surnommé quartier des artistes, réunit des ateliers et des galeries où tous les styles se côtoient.

Les sites à visiter

Les principaux sites touristiques de Camaret-sur-Mer sont la Tour Vauban, la Chapelle Rocamadour et les mégalithes de Lagatjar.

La Tour Vauban, classée au titre des monuments historiques depuis 1907, est une tour de défense côtière avec batterie basse construite entre 1693 et 1696 sur un plan directeur de Vauban.
Aussi nommée la Tour Dorée, elle était destinée à protéger le mouillage de l'anse de Camaret et à repousser une éventuelle attaque venant de la mer.
Depuis le 7 juillet 2008, elle fait partie des douze citadelles Vauban à être inscrites au Patrimoine mondial de l'UNESCO.

La première chapelle Notre-Dame-de-Rocamadour a été construite en 1183. De nos jours, la partie la plus ancienne de la chapelle date de 1527.

Sur les hauteurs de Camaret, ne manquez pas de visiter les alignements mégalithiques de Lagatjar qui comptent aujourd’hui environ 65 menhirs.
Vers 2500 ans avant J.-C., ce site était vraisemblablement un important centre religieux comportant plusieurs centaines de mégalithes.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.camaret-sur-mer.com/

Tag : Camaret-sur-Mer, Camaret sur Mer, Camaret sur mer, tourisme Camaret sur mer, visiter Camaret sur mer, Tour Vauban, pointe de Pen Hir, mégalithes de Lagatjar



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis