Du Football à L’accordéon

Du football à l’accordéon

Laurent Koscielny, le footballeur international français d’origine polonaise, est un des principaux investisseurs qui a sauvé la manufacture Maugein, spécialisée dans la fabrique d’accordéons à Tulle en Corrèze.

Un geste héroïque

Ce n’est pas tous les jours qu’un joueur de football investit en tant qu’actionnaire pour sauver une usine d’accordéon traditionnelle située dans sa ville natale.


L’entreprise Maugein fondée en 1919 par trois frère est mondialement connue pour son savoir faire et ses accordéons de qualité, c’est une des dernières fabriques d’accordéons en France.

Sans cela, elle devait déposer le bilan, car elle était en redressement judiciaire depuis le mois de décembre.


Le sauvetage de la fabrique fait par le footballeur et une poignée d’autres actionnaires a permis de conserver 17 emplois.

Ce serait le père du joueur et le maire de la commune, Bernard Combes qui l’aurait convaincu d’investir sans trop de difficulté.


Le geste héroïque du footballeur tricolore et des autres actionnaires va permettre le redressement financier de la manufacture Maugein de Tulle.

La tête sur les épaules

Agé de 28 ans, Laurent Koscielny évolue au poste de défenseur central en équipe de France et dans le club anglais d’Arsenal.

Ce geste citoyen est rare. Le journal sportif l’équipe à tenu à le souligner en titrant «  Koscielny, sauveur d’entreprise »

Pour Laurent Koscielny c’ était une évidence :

«Je n’ai jamais joué d’accordéon mais je suis de là-bas. J’y suis né et j’y ai habité jusqu’à l’âge de seize, dix-sept ans. J’ai juste voulu aider une société de ma région qui est en difficulté. C’est une entreprise qui fait partie de l’histoire de ma région. Je suis attaché à ma ville, à ce qui s’y passe. Je ne fais pas ça pour être connu, ou reconnu, ou gagner de l’argent. Je veux juste aider ma ville.»

Son père Bernard en est convaincu, Laurent n’est pas un joueur de foot comme les autres : « On dit que les joueurs de foot sont dans une bulle, pas Laurent ».
Avec un salaire annuel de 3,15 millions d’euros, immédiatement la critique ne n’est pas faite attendre. « Cet argent investi n’est pas grand chose pour lui » en effet mais Laurent Koscielny n’étai pas obligé de le faire.

Plus d'information :

Visitez le site : http://L'equipe

Tag : Koscielny, Football, accordéon, manufacture, entreprise, usine, aide, actionnaires, argent, financement, sauvetage,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis