Scie Circulaire : Les Différents Modèles

Scie circulaire : les différents modèles

La scie circulaire est vraisemblablement l’une des premières machines-outils de l’histoire puisque son invention remonte à la fin du XVIIIème siècle. Cet outil de découpe, encore utilisé de nos jours pour couper du bois mais aussi d’autres matériaux, se décline en deux grandes familles : les scies stationnaires et les scies portatives.

Présentation

Une scie circulaire est un outil de découpe équipé d'un disque denté actionné par une machine.
On l’utilise notamment pour couper le bois en atelier.

Cette machine peut être soit stationnaire (c’est-à-dire fixe, encastrée dans une table) soit portative, avec ou sans fil.
Elle est commercialisée par les marques d’outillage comme Fox, Rondy ou Rexon.

L’une des premières machines-outils

Ce type de scie est vraisemblablement l’un des premiers témoins du développement de la machine-outil, car la scie circulaire aurait été inventée dès 1793 par l’Anglais Jeremy Bentham.

Néanmoins, le brevet de cette invention a été déposé le 27 mars 1816 par Auguste Brunet et Jean-Baptiste Cochot.

Les premiers modèles de scies circulaires étaient actionnés par l’eau et servaient à couper exclusivement le bois.
De nos jours, ces machines peuvent aussi découper d'autres matériaux en changeant de type de lame.

La scie stationnaire

Une scie stationnaire, illustrée par la photo ci-dessus, est encastrée dans une table et sa lame passe à travers une fente prévue à cet effet.

Cette machine permet de réaliser des coupes régulières et très précises.
Un mécanisme permet en effet de régler la hauteur et l’inclinaison de la lame pour réaliser des coupes de biais, jusqu’à 45°.
Ce type de scie circulaire est généralement doté d’un guide parallèle à la lame et d’un guide coulissant perpendiculaire à la lame, afin d'effectuer des coupes droites longitudinales et transversales.

Elle peut être équipée de différents types de lames (par leur diamètre ou leur nombre de dents), en fonction des opérations de coupes spécifiques à réaliser sur le bois, par exemple une lame à débiter ou une lame à refendre.

La scie portative

Ce type de scie circulaire est un outil portatif très maniable, bien adapté à la coupe droite de panneaux, de bois massif, de feuillures et de rainures.

Son utilisation diffère de celle des scies stationnaires : dans ce cas, c’est l’outil qui est amené vers l'objet à découper et non l'inverse.

Une scie portative, dont la lame est généralement fixée sur l'axe du moteur, est dotée d’un guide permettant de réaliser des découpes relativement précises.
La lame permet des découpes dans le bois tendre aussi bien que dur, et sa semelle réglable autorise des angles de coupe jusqu'à 45°.
Cette machine dispose également d'un capot de protection mobile qui se relève pendant la découpe.

Ce type de scie est équipé d'un moteur de puissance variable (entre 400 et 1200 Watts) qui entraîne une lame circulaire
En ce qui concerne l’alimentation, les scies circulaires filaires sont les plus puissantes, tandis que les scies circulaires dotées d’une batterie sont plus pratiques à utiliser.

Plus d'information :

Tag : scie circulaire, scies circulaires, scie circulaire fixe, scie circulaire portative



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis