Marianne, Symbole De La République Française

Marianne, symbole de la République française

La figure allégorique de Marianne, largement diffusée sur les timbres-poste et les pièces de monnaie françaises, incarne la République et ses valeurs. Nous vous proposons de retracer l’évolution de ce symbole, de la Révolution française à nos jours.

Présentation

Généralement représentée sous l'apparence d'une femme coiffée d'un bonnet phrygien, Marianne est une allégorie de la République française.

Bien que la Constitution de 1958 ait privilégié le Drapeau français comme emblème national, cette figure féminine incarne la République française et les valeurs contenues dans sa devise : "Liberté, Égalité, Fraternité".

Elle est également la représentation symbolique de la mère patrie nourricière et protectrice, de la laïcité et des Lumières.

La naissance d’un symbole

Les premières représentations d'une femme à bonnet phrygien comme allégorie de la Liberté et de la République sont apparues sous la Révolution française.

L'origine du choix du prénom Marianne est incertaine.
Ce prénom, très répandu au XVIIIème siècle sous la forme Marie-Anne, était porté par les femmes du peuple.
C’est pourquoi il aurait été choisi par les révolutionnaires, mais aussi par les contre-révolutionnaires qui appelaient ainsi la République par dérision.

Ce prénom aurait été utilisé pour la Première fois comme symbole de la République en 1792 dans une chanson révolutionnaire en occitan : la Garisou de Marianno (la Guérison de Marianne) de Guillaume Lavabre.

Les différentes représentations de Marianne

Symbole né d'un consensus entre les partisans et les adversaires de la République, la Marianne a été rapidement adoptée par le peuple français.
Les représentations de cette figure allégorique diffèrent selon les époques et comportent plus ou moins de symboles républicains : faisceau d'armes, niveau ou balance.

Le bonnet phrygien, qui était porté par les esclaves affranchis en Grèce et à Rome, aurait été choisi comme symbole de liberté par les révolutionnaires venus du Midi.
Dans certaines représentations, le bonnet phrygien a ensuite été remplacé par un diadème ou une couronne d’épis.

L’évolution du symbole

Les statues et surtout les bustes de Marianne se sont multipliés dans les mairies sous la IIIème République pour remplacer les bustes de Napoléon III.

Au XXème siècle, toutes les mairies ont progressivement adopté cette allégorie en la représentant de manière très épurée.
Les représentations les plus récentes ont les traits de femmes célèbres : Brigitte Bardot (1970), Mireille Mathieu (1978), Catherine Deneuve (1985), Inès de La Fressange (1989), Laetitia Casta (2000) et Évelyne Thomas (2003).

Aujourd'hui, Marianne figure sur les pièces de monnaie (centimes d'euros) et les timbres-poste, mais aussi sur le logo des institutions gouvernementales.

Plus d'information :

Tag : Marianne, symbole Marianne, buste Marianne, symbole République française, allégorie République



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis