Sea Orbiter : Un Vaisseau D'exploration Unique Au Monde

Sea Orbiter : un vaisseau d'exploration unique au monde

Premier laboratoire de haute technologie naviguant sur les océans, Sea Orbiter a été conçu pour étudier le monde sous-marin. Nous vous proposons de découvrir ce projet, imaginé par l’architecte français Jacques Rougerie.

Présentation

Sea Orbiter est un projet de laboratoire dérivant destiné à étudier le milieu marin simultanément sur et sous la mer. Ce vaisseau d'exploration unique au monde a été imaginé par le célèbre architecte français de la mer, Jacques Rougerie.

Ce vaisseau à vocation scientifique et pédagogique sera mis au service de la protection de l'environnement et du développement durable : grâce à l’observation des océans en continu, il permettra une meilleure compréhension des phénomènes marins et un nouvel inventaire de la richesse des océans.


Une sentinelle des mers

Sea Orbiter a été conçu comme une plate-forme permanente d'observation des océans, destinée à accueillir des scientifiques, des aquanautes et des explorateurs au-dessus et au-dessous des flots.

Ce laboratoire océanographique dérivant permettra d’effectuer des missions d'exploration dans le sillage des grands courants océaniques de notre planète.

Il remplira des missions variées que ne pourraient assurer ni un navire ni une plate-forme fixe : suivi des peuplements et de la biodiversité, étude du climat, contrôle des pollutions diverses...

Ce lieu de travail unique au coeur des océans pourra accueillir dix-huit personnes, dont huit "aquanautes" dans un secteur pressurisé, pour des séjours de trois à six mois.

Caractéristiques

Sea Orbiter est une plate-forme flottante, qui peut se laisser dériver au gré des courants ou se maintenir à la même position géographique grâce à des moteurs électriques.

Cet étrange géant mesure 51 mètres de hauteur, pour 10,35 mètres de long et 6,12 mètres de large. La plus grande partie du vaisseau (soit une hauteur de 31 m) est immergée.

Au-dessus de l'eau, la coque verticale comporte trois ponts, dont le dernier est élargi et situé à plus de cinq mètres de hauteur. Le poste de vigie se trouve quant à lui à plus de treize mètres au-dessus de l'eau.

La coque comporte au total huit niveaux dont cinq se trouvent sous la surface. Les deux niveaux les plus bas sont entièrement pressurisés pour que les plongeurs puissent y résider en permanence et accéder sans contrainte au monde sous-marin. Des caméras et des robots pourront intervenir jusqu'à 600 mètres de profondeur.

Avancée du projet

Le projet Sea Orbiter s'inspire de la traversée de l'Atlantique par Jacques Piccard en 1969 : celui-ci avait dérivé avec le Gulf Stream durant un mois à bord du "mésoscaphe" Ben Franklin.

Pour concevoir ce projet, Jacques Rougerie, architecte atypique passionné depuis toujours par la mer, s'est associé, entre autres à Jacques Piccard et à Jean-Loup Chrétien (premier astronaute français dans l'espace).

Ce projet, qui s’inscrit dans la lignée des aventures de Jules Verne et du Commandant Cousteau, est en cours de réalisation. Une maquette a d’ores et déjà été testée au centre Marintek en Norvège pour vérifier sa tenue dans les vagues.

La mise à l’eau de Sea Orbiter est prévue en 2011 et sa première grande mission - une dérive au fil du Gulf Stream - en 2012.

Plus d'information :

Visitez le site : http://seaorbiter.com/

Tag : Sea Orbiter, SeaOrbiter, seaorbiter, Jacques Rougerie, projet Sea Orbiter, caractéristiques Sea Orbiter, laboratoire flottant, observation des océans, vaisseau d'observation



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis