Jardin Du Poudrier Limoges

Le Poudrier 87000 Limoges

Présentation : Jardin Du Poudrier

Il s’agit d’un jardin contemporain d'inspiration franco-italienne. Il s’étend le long de la Vienne entre le moulin et la maison de maître. De la fontaine placée au centre de la composition,

plusieurs allées disposées en étoile conduisent au moulin, à la maison d’hôtes, au théâtre de verdure, à la maison de maître, à une pelouse ombragée où des tables ont été installées pour les visiteurs. De nombreuses statues de terre cuite et des poteries ornent le jardin. On y trouve également quelques arbres remarquables tels que des platanes pluri centenaires, un cèdre séculaire …
Le théâtre de verdure aménagé à flanc de colline avec des bancs en bois offre une belle vue sur la Vienne et le jardin. Il était autrefois un pacage à chevaux.
Un potager « côtier », c'est-à-dire le long des murs, a été aménagé entre la Vienne et le chemin menant au domaine.

En lire plus fermer

Informations utiles

Thème
Contemporain
Histoire
Cette propriété située en bord de Vienne, fut d’abord au XVIe siècle un moulin à farine dit « ventre de Limoges », avec pour particularité deux roues à aubes. Au XVIIe siècle, il fut réquisitionné par Louis XIV comme Moulin Royal pour la fabrication de poudre à canon d’où il tire vraisemblablement son nom : Le Poudrier. Par la suite, le site sera successivement une usine à Porcelaine au XVIIIe siècle, une centrale hydroélectrique, et une filature au XXe siècle. La maison de maître date de 1610. La maison servant aujourd’hui à accueillir les hôtes fut bombardée durant la seconde guerre mondiale puis reconstruite.
Le site actuel du Poudrier doit son existence à Esmoing de Lavaublanche. L’une de ses filles, Philippine, l’avait reçu en dot lors de son mariage avec Monsieur de Rocard, riche banquier new-yorkais. A son décès, en 1848, la propriété fut vendue à la famille Boucheron, filateurs sur l’autre rive de la Vienne.
En 1998, Jacques Vigneras fait l’acquisition du domaine et entreprend sa restauration avec Paolo Del Vecchio. Le jardin dont il existe un plan du XVIIe siècle, est recréé en 2000 par la paysagiste Hubert-Charles Lavauzelle.
A voir
Arbres remarquables, Plantes vivaces,
Arbres remarquables: platanes classés Monuments Historiques, cèdre, marronnier, tilleuls, magnolia Statue, Edifice, Kiosque, Fontaine, Cours d'eau
Ouverture
Tous les dimanches après-midi et pour les Rendez-vous au Jardin et les Journées du Patrimoine
Manifestations organisées par les propriétaires (possibilité de rafraîchissements)
Tarifs
Gratuit
Visite
Visites libres, Visites guidées

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis