Moulin à Blé, Usine De Tabletterie, Usine De Tournerie, Scierie à Arinthod (39) Arinthod

39240 Arinthod

Présentation : Moulin à Blé, Usine De Tabletterie, Usine De Tournerie, Scierie à Arinthod (39)

Composé d'un four, d'un battoir, sur la commune de Dramelay, d'un atelier de teinture et chenevière, le moulin appartenant en 1831, aux frères Flamier est présent sur la carte de Cassini.

L'atelier de teinture, construit après 1810, est transformé, vers 1853, en battoir à blé, puis on y ajoute une scierie en 1868. Le site est également doté d'une huilerie. Vers 1878, Théodore Charpillon, banquier et grossiste en tournerie, rachète le site, construit une tournerie, où les tours sont en location, et produit l'électricité pour Arinthod. Charpillon occupe également, à partir de 1891, le bâtiment en aval, un ancien moulin de 1800 / 1810 qui avait été transformé en tréfilerie avant 1831. L'entreprise, est gérée à partir de 1860, par Ouillon, un fabricant lyonnais de fil de fer jusqu'en 1860, puis est gérée par la famille Gadoix, qui fait construire un logement pour les ouvriers en 1878, et démoli les bâtiments de fabrication vers 1891. Vers 1896, 1897, Charpillon remplace les bâtiments par une tournerie et des logements, et exploite les 2 sites, et produit des robinets, des bouche bouteilles, des bondes et des objets de décoration. Vers 1940, la tournerie ferme ses portes, elle est rachetée par Berthail, qui aménage le site en scierie et produit des caisses. En 1945, la cheminée à vapeur est détruite, les canaux sont comblés en 1971, et le bâtiment présent de nos jours est construit. La fabrique de caisses ferme en 1992, et la scierie fonctionne uniquement pour les résineux, avec un débit journalier de 22 m3. Du site de l'ancienne tréfilerie, ne reste que le logement. En 1831, d'après le plan du cadastre, le site était équipé de 8 roues hydrauliques verticales, en 1853 de 7 tournants, en 1870, 3 roues sont remplacées par 2 turbines Francis, la machine à vapeur est installée début 20e, et l'électricité en 1963. La tournerie Charpillon employait 60 à 70 personnes sur les 2 sites, et plus que 8 à 10 personnes à la scierie après 1943, 12 en 1989 et 8 en 1992. Le bâtiment de la scierie est construit en parpaings de béton et moellons calcaires, avec une charpente en bois et une toiture en ciment amiante, l'ancien moulin, est composé d'un étage carré, d'un étage de comble et d'un escalier extérieur droit, l'ancienne tournerie, de 2 étages carrés, d'un étage de comble et d'un escalier intérieur et le bâtiment de la machine à vapeur est construit en béton, avec des baies en arc segmentaire, un appentis et une couverture en métal. Le site occupait un surface de 3600m².

En lire plus fermer

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis

(c)