Le Prieuré Notre Dame De Victoire, Ou Prieuré Notre Dame Du Vincin Arradon

56610 Arradon

Présentation : Le Prieuré Notre Dame De Victoire, Ou Prieuré Notre Dame Du Vincin

Ce prieuré daterait de la pédiode Ducale, il est composé d'une chapelle, avec chevet, croisée de transept et tour d'escalier nord datant du 15eme siècle. Il est rattaché au séminaire de

Vannes, début 18e, et sera modifié lors des travaux de début 18e, surélévation de la tour, raccourcissement des bras du transept, remplacement de la nef, par un logis plus long, ou se trouve un lavabo d'époque, datant du 17e. Les éléments extérieurs, le puits, les piliers d'accès, la clôture du jardin, datent pour leur part de la 1ere moitié du 18e. Sur le coté Ouest, les anciennes écuries datent de 1721, elle comprenaient encore en 1969, un escalier en bois en équerre. Pendant la 2e moitié du 18e, furent construit sur le coté ouest, un petit logement où trône une cheminée de ré-emploi datant du 17e, et une fontaine du 17e, fort probablement la fontaine des Carmes de Sainte Auray. Courant 20e, des travaux d'aménagement et de modifications ont donné lieu à la transformation des communs est et ouest, en logements. L'édifice fut racheté en 1953 par l'évêché qui le restaura et le transforma en maison de retraite pour le clergé. La chapelle est construite sur un plan en croix latine, en pierre de taille, elle comprend un vaisseau, un couvrement brisé à toit à longs pans, et pignon découvert coté choeur, à l'est. Le bras de transept et la tour de la croisée sont couverts en papillon, la sacristie a un toit en croupe. Le logis, sur le coté ouest, comprend un rez de chaussée en pierre de taille, un étage carré en moellon désenduit, un toit à longs pans de croupe, un escalier hors d'oeuvre, dans la tourelle maçonnée, par lequel on accède au logis, et à la pièce haute de la tour croisée. En extérieur, la fontaine, le puits, les et les piliers de jardin sont en pierre de taille, comme le bâtiment qui devait servir d'écuries, sur le coté est, comprenant un rez de chaussée, et un toit à longs pans, à pignon découvert. Sur le coté ouest était construit le lgement, en moellon, ce logement comprenait un rez de chaussée, couvert en appentis, et une cheminée intérieure en granite et tuffeau. On accède au logis par

En lire plus fermer

Informations utiles

Langues :
M_22658

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis

(c)