Le Shamisen : Présentation, Histoire Et Caractéristiques

Le shamisen : présentation, histoire et caractéristiques

Le shamisen est un instrument traditionnel japonais, introduit au Japon au milieu du XVIe siècle. Jadis instrument de prédilection des geishas, ce luth à trois cordes accompagne les chants populaires et les danses du théâtre kabuki.

Qu'est-ce que le shamisen ?

Le shamisen est un instrument traditionnel japonais. C’est un instrument à cordes pincées de la famille des luths.

Ce luth à long manche à la touche lisse possède trois cordes.
Son nom dérive directement du nom de son ancêtre chinois, le san-hsien, qui signifie "trois cordes".

Histoire du shamisen

Le shamisen est un instrument d'origine chinoise qui a été introduit dans l'île d'Okinawa au milieu du XVIe siècle. Il a ensuite fait son apparition dans les autres îles de l'archipel japonais au début de la période Edo (1603-1868).

Cet instrument a d’abord été utilisé dans la musique populaire, pour accompagner les chants traditionnels des campagnes. Il s’imposa peu à peu comme l'instrument de toutes les fêtes populaires et devint, pendant la période Edo, l'instrument favori des geishas.

Aujourd’hui, il est aussi utilisé pour accompagner la musique vocale, le théâtre de marionnettes bunraku et les danses du théâtre kabuki.

Caractéristiques du shamisen

Le shamisen est un luth de 110 à 140 cm de long, dont la caisse de résonance carrée est traditionnellement construite en bois de santal et recouverte de peaux de chat ou de chien.
Son manche est long et fin, sans frette.

Ce luth possède trois cordes en soie ou en nylon tendues par d’élégantes chevilles de bois ou, parfois, d'ivoire. Pour pincer les cordes, les musiciens utilisent un gros plectre en ivoire ou en bois appelé bachi.

Les vibrations sont transférées des cordes vers les peaux grâce à un pont ou koma qui amplifie les sons. Il existe différents types de koma qui influent sur le son de l’instrument.

En règle générale, le shamisen produit un son très particulier, sec et métallique
A noter : il existe différents types de shamisens et de nombreux types de plectres, ce qui permet de créer un large éventail de sons.

Comment joue-t-on du shamisen ?

On joue du shamisen assis sur les talons, en pinçant les cordes à l'aide d'un large plectre en ivoire.

Il arrive cependant que le joueur gratte les cordes avec ses doigts, notamment dans le style Kouta qui n’utilise pas de plectre.

Il existe en effet différents styles de musique régionaux comme le Minyo, le Tsugaru shamisen et le Shimauta (musique d'Okinawa).

Plus d'information :

Tag : shamisen, shamisen japonais, shamisen Japon, instrument de musique japonais, musique japonaise, musique japonaise traditionnelle, instrument musique, luth japonais



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis