Hospice saint-jean-baptiste, puis centre de vacances de l'arbizon à guchen (65) Guchen tourisme

Hospice Saint-Jean-Baptiste, puis centre de vacances de l'Arbizon à Guchen (65) Guchen : Lors de la construction de son établissement de bienfaisance, J.G Rolland avait consacré la plus grande partie de l'édifice a l'hospice, la réalisation de l'ouvrage fut confié à l'architecte P.
 

Hospice Saint-jean-baptiste, Puis Centre De Vacances De L'arbizon à Guchen (65) Guchen

14 route de l'Arbizon 65440 Guchen

Présentation : Hospice Saint-jean-baptiste, Puis Centre De Vacances De L'arbizon à Guchen (65)

Lors de la construction de son établissement de bienfaisance, J.G Rolland avait consacré la plus grande partie de l'édifice a l'hospice, la réalisation de l'ouvrage fut confié à l'architecte P.

Laborde, dont on trouve les initiales et l'année de 1885, gravées sur le linteau d'un porte extérieure. L'hospice est constitué d'un bâtiment en longueur, avec 2 ailes symétriques, chacune avec 3 travées, de chaque côté de l'avant corps étroit en forme de pignon, qui abritait la chapelle. Cet avant corps existe encore, même s'il a été modifié lors des travaux de transformation en sanatorium. L'avant corps, côté nord, a été agrémenté, en 1906, d'un grande chapelle d'architecture néo romane, pour remplacer l'ancienne chapelle qui se trouvait dans l'avant corps sud. En 1890, l'aumônier administrateur et 4 religieuses avaient en charge, 36 pensionnaires. L'établissement a été plus tard, transformé et aménagé en colonie de vacances. L'hospice est composé d'un bâtiment en longueur, avec pour axe de symétrie, le mur pignon. En 1935, l'élévation principale a été agrémentée de galeries vitrées de chaque côté du pignon central, au dessus des quelles se trouvait une terrasse, en 1906, une chapelle néo romane est construite dans l'axe de l'élévation nord.

En lire plus fermer

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis