Ancienne Abbaye D'augustins, Puis De Génovains, Notre Dame De Bourgmoyen, Puis Parking à Blois (41) Blois

place Louis XII 41000 Blois

Présentation : Ancienne Abbaye D'augustins, Puis De Génovains, Notre Dame De Bourgmoyen, Puis Parking à Blois (41)

En 696, la charte de fondation d'un monastère dédié à la Vierge semble concerné l'abbaye Notre Dame de Bourgmoyen à Blois, vers la fin du 10e siècle, une église et une crypte furent

édifiées, les vestiges ont été retrouvés en 1943, en 1122, les chanoines réguliers de l'ordre de Saint Augustins, remplacent les chanoines séculiers, l'église est alors reconstruite entièrement, avec la crypte. Au cours du 13e siècle, de nouveaux travaux seront entrepris, une nouvelle église gothique construite sur des structures romanes, sera construite en bord de Loire. Au 14e, La tour de Bourgmoyen est construite, ainsi que l'enceinte de fortification, qui inclue le mur sud de l'enclos de l'église, au 16e, une salle capitulaire est construite, en 1647, avec la réforme de Sainte Geneviève, un nouveau dortoir est construit. Mi 18e, un projet de reconstruction de bâtiments est prévu, mais ne verra pas le jour, en 1790, l'église est saisie, puis démolie en 180, lors de la construction de la place Louis XII, les bâtiments furent alloués au collège. En 1843, un bâtiment est construit le long de la rue Bourgmoyen, ainsi qu'un pavillon à l'ouest. En 1940, le quartier est détruit, l'église, et les vestiges qui restaient dans des maisons voisines, comme les bâtiments l'entourant, puis est reconstruit. En 1970, un parking est construit en sous sol, à l'emplacement de l'abbaye. L'abbaye était un édifice construit en pierre, calcaire, et pierres de taille, sur un plan en croix latine, comprenant 3 vaisseaux, avec 3 étages carrés, et un étage de comble, elle était protégé d'un toit à longs pans, avec croupe, voûte d'ogives en berceau, flèche polygonale, toit en pavillon et croupe brisés.

En lire plus fermer

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis