Four à Chaux De L'aber Crozon

L'aber près de Tal ar Groaz 29 Crozon

1 avis Four à Chaux De L'aber

60% d'avis positif
3 sur 5

Présentation : Four à Chaux De L'aber

Par autorisation du sous-préfet de Châteaulin, le 21 septembre 1839, la société Boulet et Cie put établir au village de Rozan, sur la commune de Crozon, un ensemble de fours à chaux. Un seul

fut érigé sur le site, en bordure de l' Aber, ce qui permettait l' approvisionnement en matière première et en combustible par mer, de même que les livraisons des barils de chaux. Le four s' insérait dans un réseau économique qui comprenait la baie de Douarnenez comme la rade de Brest et où étaient installées, depuis le 18e siècle, de nombreuses unités de production de chaux ou de briques. La matière était soit des pierres calcaires de petites carrières disséminées dans la région, soit du calcaire coquillier ou du sable dunaire. Il convient de remarquer ici une qualité remarquable de l' appareillage de granit de l' édifice, mise en oeuvre exceptionnellement soignée et coûteuse pour ce type de constructions en Bretagne. Le four a cessé d' être utilisé à la Première Guerre Mondiale. Son emplacement dans un site naturel, à proximité d' un ensemble parcellaire inscrit à l' inventaire supplémentaire des sites par arrêté du 23 mai 1933, appartient au Conservatoire du littoral dont les statuts interdisent l' investissement sur une propriété bâtie. Un chantier de jeunes scouts bruxellois dégagea, à l' été 1984, l' édifice de la végétation. Le Conservatoire du littoral a aménagé, non loin du four, un parking respectant la qualité esthétique du paysage ; cet effort pourrait être poursuivi par l' installation de panneaux signalétiques expliquant l' origine de l' édifice et la travail du chaufournier.

Avis Four à Chaux De L'aber

  • Toto1921

    sympatique à aller voir avant d'aller sur la plage de l'aber qui est magnifique ;)

    25 novembre 2011

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis