vous êtes ici : Accueil> Films Cinéma > Les Misérables

Rechercher

Les Misérables

Les misérables

Film Musical, 2012
Date de sortie : 13 Février 2013
Durée : 2h 30min
Réalisé par : Tom Hooper
Avec : Hugh Jackman, Russell Crowe, Colm Wilkinson

Dans la france du 19e siècle, une histoire poignante de rêves brisés, d'amour malheureux, de passion, de sacrifice et de rédemption : l'affirmation intemporelle de la force inépuisable de l'âme humaine.

quand jean valjean promet à fantine de sauver sa fille cosette du destin tragique dont elle est elle-même victime, la vie du forçat et de la gamine va en être changée à tout jamais.

Bande annonce Les Misérables

Get the Flash Player to see this player.
Les Misérables
Note globale
3.0 Star Rating: Recommended
Nombre d’avis
1 avis

L'avis des internautes sur :

shahjahan le 14-02-2013
Le roman de Victor Hugo est devenu une des plus célèbres comédie musicale de Broadway. Il n'en fallait pas plus pour qu'Hollywood se jette sur le filon et en propose un film. Tom Hooper, multi récompensé, pour le Discours d'un Roi, s'attelle donc à la tâche et décide tout simplement de garder l'idée de comédie musicale et de l'adapter avec la même bande son et les mêmes chansons... Il s'entoure de nombreuses stars (Hugh Jackman, Anne Hataway, Rusel Crowe...)... ce film avait tout d'un blockbuster en puissance. Au final que reste - il de l'oeuvre de Victor Hugo, une fois le film fini?

Le film est sauvé par Anne Hataway... en Fantine, troublante et touchante... extraordinaire dans ce rôle de miséreuse qui souffre mais qui se bat et croit en monde meilleur... En revanche, Hugh Jackman se contente du minimum syndical, quand il ne cabotine pas... et que dire de Russe Crowe... qui n'est absolument pas du tout mais alors pas du tout crédible en inspecteur Javert. Javert ce personnage clé de l'oeuvre d'Hugo, ce personnage tourmenté... ce personnage qui créé Jean Valjean... n'est ici qu'une pâle imitation d'un petit flic obtu et malheureusement sans intérêt.

Et il manque une chose dans ce film, une chose essentiel à l'oeuvre, il manque la misère, l'imperfection, la salissure et la moisissure. Dans ce film tout est parfait, la souffrance, les tenues, la lumière, la musique et la révolution... cette perfection absolue, le talent d'Hooper pour la photo, lui est ici fatal. En effet les Misérables c'est tout sauf de la perfection... c'est de la misère, de l'horrible et de l'espoir parmi un tas de détritus et de pitié. Et c'est ce mélange qui fait naître l'émotion, cette quête d'espoir dans une cour des miracles secouée par l'histoire.

Votre avis
Déjà membre
Email :
Mot de passe : mot
Nouveau membre
Email :
pseudo :

Donnez une note :
Votre avis :

Verification ... Enregistrement ....
 
Samedi 24 Fevrier 2018, Bonne fête aux Modeste,
Publicité

Gralon sur les réseaux sociaux

Statistiques
  • +2.5 millions de visites uniques mensuelles
  • +80 000 sites inscrits
  • +200 000 membres