vous êtes ici : Accueil> Films Cinéma > Samantha Morton

Rechercher

Samantha Morton

Samantha Morton

Actrice, Interprète (chansons du film), Réalisatrice, Scénaristebritannique

Né le

Formée à la comédie au central junior television workshop, samantha morton fait sa première apparition marquante en 1991 dans la série britannique soldier soldier.

elle devient dès lors une habituée des studios de télévision anglais et tourne dans d'autres productions du petit écran comme band of gold (1995), emma (1997), où elle donne la réplique à kate beckinsale, jane eyre (id.

), où elle joue le rôle-titre, ou encore the history of tom jones (id.

).

après un court métrage intitulé the future lasts a long time en 1996, samantha morton connaît son premier grand succès critique grâce à under the skin de carine adler, une prestation qui lui vaut le prix d'interprétation de la boston society of film critics et une citation au british independent award.

en 1999, samantha morton est contactée par woody allen pour rejoindre la troupe de accords et désaccords.

en jouant la compagne muette de sean penn, elle décroche sa première nomination aux oscars.

la même année, elle enchaîne avec jesus'son, un drame d'alison maclean dans lequel billy crudup tombe amoureux d'elle, et dreaming of joseph lees d'eric styles, où elle fait preuve une fois de plus de romantisme et de fragilité.

a partir de 2000, samantha morton joue sous la direction de julien temple dans pandemonium, un film sur la collaboration de deux figures importantes de la poésie anglaise, coleridge et wordsworth, et d'amos gitaï pour eden (2001), l'histoire d'une jeune fille juive immigrée en palestine durant la seconde guerre mondiale.

elle retourne ensuite aux etats-unis pour partager avec tom cruise l'affiche de son premier blockbuster, minority report (2002), un film de science-fiction de steven spielberg dans lequel elle incarne agatha, une des trois precogs capables de prédire les crimes futurs.

revenant à un registre plus intimiste, samantha morton enchaîne les tournages du voyage de morvern callar, présenté à la quinzaine des réalisateurs en 2002, et de in america, un drame de jim sheridan dans lequel elle interprète une mère de famille irlandaise émigrée aux etats-unis.

on la retrouve par ailleurs dans des films d'époque comme rochester, le dernier des libertins (2006) et elizabeth : l'âge d'or (2007), mais de cette période on retiendra surtout sa troublante composition de deborah curtis, la compagne du chanteur de joy division, dans le biopic control (2007).

en 2007 et 2008, elle honore également le festival de cannes de sa présence avec la sélection à un certain regard de mister lonely et en compétition de synecdoche, new york de charlie kaufman.

Mercredi 30 Septembre 2020, Bonne fête aux Géronima, Jérôme,

Gralon sur les réseaux sociaux

Statistiques
  • +2 millions de visites mensuelles
  • +160 000 sites inscrits
  • +300 000 membres