vous êtes ici : Accueil> Films Cinéma > Christophe de Ponfilly

Rechercher

Christophe de Ponfilly

Christophe de Ponfilly

Réalisateur, Producteur, Scénariste français

Né le 5 Janvier 1951 à Paris (France)Décédé le 16 Mai 2006 (Mort des suites d'un suicide)

réalisateur autodidacte, christophe de ponfilly, fils de l'écrivain franco-russe raymond de ponfilly, s'intéresse dès les années 80 à la réalisation de documentaires.

ses premiers reportages, ignorés par les chaînes télévisées, le poussent à continuer son métier de journaliste, travaillant pour paris-match, l'express et vsd.

il comprend que, plus que ses reportages, c'est le terme employé qui dérange, il utilise alors le mot documentaire, et accède, par là-même, à un autre univers.

il travaille alors sur des sujets variés nous faisant voyager de la france à l'afghanistan en passant par l'afrique, l'indonésie, la papouasie, la russie et les etats-unis.

il se rend en afghanistan pour la première fois clandestinement, en juillet 1981, pour témoigner de la résistance du peuple afghan contre l'occupation soviétique.

son premier film de reportage, tourné dans la vallée du panjshir, une vallée contre un empire, est diffusé par plusieurs télévisions à travers le monde.

dés lors, son nom reste lié à ce pays, et plus particulièrement au commandant ahmed chah massoud dont il est l'ami.

christophe de ponfilly n'a jamais cessé de témoigner, dans ses oeuvres diverses, du drame afghan à travers les hommes et les femmes qui s'y trouvaient piégés.

en 1984, revenu clandestinement dans la vallée du panjshir, il réalise les combattants de l'insolence qui lui vaut le prix albert londres audiovisuel en 1985.

mais l'oeuvre qui reste dans les annales est son reportage réalisé en 1998, tiré du livre homonyme : massoud l'afghan, film qui remporte un important succès international.

christophe de ponfilly a toujours été témoin, se servant de sa caméra pour faire connaître des combats.

dans une interview pour télérama, il affirmait " personnellement, je pense qu'une caméra peut être une arme bien plus efficace qu'une kalachnikov.

et j'ai trop horreur des armes et de ce qu'elles font subir aux hommes pour avoir la tentation de vouloir en saisir une ".

il a réalisé en vingt-six ans, plus d'une quarantaine de documentaires dont gign, le temps des secrets, randonnée en corse, À la mémoire de massoud, chronique d'une petite ville russe en hiver, paris by night (tv), .

en 2005, il réalise son premier film de fiction pour le cinéma, intitulé l'etoile du soldat et tourné en afghanistan.

Filmographie Christophe de Ponfilly

L'Etoile du soldat

Samedi 19 Septembre 2020, Bonne fête aux Amélie, Amély, Émilie, Gabriel,

Gralon sur les réseaux sociaux

Statistiques
  • +2 millions de visites mensuelles
  • +160 000 sites inscrits
  • +300 000 membres