vous êtes ici : Accueil> Films Cinéma > Stellan Skarsgard

Rechercher

Stellan Skarsgard

Stellan Skarsgard

Acteur, Producteur associé, Scénaristeplus

Né le 13/06/1951

Révélé à 16 ans par bombi bitt och jag, une série télévisée dans laquelle il tient le rôle principal, le suédois stellan skarsgard rejoint en 1972 le théâtre royal de stockholm.

il en devient un des piliers, travaillant, durant quinze ans, sous la direction des plus grands metteurs en scènes scandinaves, parmi lesquels ingmar bergman.

stellan skarsgard apparaît pour la première fois au cinéma en 1972 dans firmafesten de jan halldoff, et devient bientôt l'un des acteurs les plus populaires de son pays, décrochant en 1982 le guldbagge - équivalent suédois des césars - pour son rôle dans l' assassin candide, qui lui vaut également le prix d'interprétation au festival de berlin.

remarqué par les cinéastes américains, il apparaît dans l'insoutenable légèreté de l'être de philip kaufman et a la poursuite d'octobre rouge de john mctiernan.

en 1996, stellan skarsgard incarne un ouvrier paralysé, pour lequel la jeune emily watson est prête à se sacrifier, dans breaking the waves de lars von trier.

grand prix du jury au festival de cannes, le mélo danois donne un coup d'accélérateur à la carrière internationale du comédien.

on le retrouve alors à l'affiche de films hollywoodiens, des plus intimistes (will hunting de gus van sant) aux plus spectaculaires (ronin, de frankenheimer, le roi arthur).

steven spielberg choisit l'acteur au regard tantôt inquiétant tantôt bienveillant pour incarner un homme d'affaires abolitionniste dans amistad.

parallèlement à sa carrière américaine, stellan skarsgard reste fidèle au cinéma scandinave.

flic ambigu dans insomnia du norvégien erik skjoldbjaerg -qui donnera lieu à un remake avec al pacino-, il retrouve lars von trier pour dancer in the dark, et l'aventure dogville en 2003.

l'acteur prend part à des projets aussi singuliers que time code, film expérimental du britannique mike figgis, et signs & wonders de jonathan nossiter, dans lequel il émeut en père complice et superstitieux.

en reprenant en 2003 le rôle du père merrin dans le prequel de l' exorciste, l'acteur suédois marche sur les pas de son glorieux aîné, max von sydow.

Mardi 04 Août 2020, Bonne fête aux J.M. Vianney, Jean-Marie, Vianney,

Gralon sur les réseaux sociaux

Statistiques
  • +2 millions de visites mensuelles
  • +160 000 sites inscrits
  • +300 000 membres