vous êtes ici : Accueil> Films Cinéma > Robert De Niro

Rechercher

Robert De Niro

Robert De Niro

Acteur, Producteur, Producteur déléguéplus

Né le 17/08/1943

robert de niro grandit dans le quartier de little italy à new york.

il quitte l'école à seize ans pour suivre les cours d'art dramatique du dramatic workshop, de l'école de théatre de stella adler et du luther james studio.

il suit l'enseignement de lee strasberg à l'actors' studio, où il fait la rencontre d'harvey keitel.

il monte pour la première fois sur scène dans l'ours d'anton tchekhov, et fait des débuts discrets au cinéma, en 1965, comme figurant dans le film de marcel carné, trois chambres à manhattan.

un an plus tard, robert de niro fait la connaissance de brian de palma avec qui il tourne trois comédies semi-improvisées : the wedding party, greetings et hi, mom !.

mais c'est martin scorsese qui révèle ses talents de comédien au grand public grâce au polar mean streets (1973), dans lequel robert de niro interprète le fougueux johnny boy.

l'année suivante, son personnage de jeune vito corleone dans le parrain, 2ème partie de francis ford coppola lui vaut l'oscar du meilleur second rôle en 1974.

après sa troublante performance dans le très sombre taxi driver (1976), robert de niro s'affirme comme un acteur de composition, épousant totalement le profil de ses rôles.

perfectionniste, il va jusqu'à apprendre le saxophone pour la comédie musicale new york, new york (1977), à effectuer ses propres cascades dans le drame voyage au bout de l'enfer (1978), à prendre trente kilos pour jouer un boxeur sur le déclin dans raging bull (1980), performance qui lui vaut l'oscar du meilleur acteur, ou encore à apprendre à dire la messe en latin pour les besoins de sanglantes confessions (id.

).

dans les années 80, robert de niro joue la carte de la diversité avec plus ou moins de succès, interprétant tour à tour des comédies (la valse des pantins, 1982), des films de gangsters (il était une fois en amérique, 1983), des drames sentimentaux (falling in love, 1984), des films d'anticipation (brazil, 1985), des fresques historiques (mission, 1986) ou encore des thrillers surnaturels (angel heart, 1987).

en 1990, le comédien retrouve son fidèle complice martin scorsese qui l'intègre dans le trio de tête des affranchis.

leur collaboration se poursuit avec le remake les nerfs à vif (1991), où robert de niro exhibe une musculature impressionnante, et casino (1996), une fresque mafieuse dans l'univers du jeu de las vegas.

entre-temps, ce dernier se lance en 1993 dans la réalisation avec un premier long-métrage quasi autobiographique, il était une fois le bronx.

l'acteur adulé se trouve par la suite des partenaires à sa hauteur comme al pacino (heat), sylvester stallone (copland), dustin hoffman (des hommes d'influence) ou encore marlon brando (the score).

après avoir tourné sous la houlette de deux "pointures" (quentin tarantino pour jackie brown et john frankenheimer pour le film d'action ronin), robert de niro "cachetonne" dans des comédies grand public comme mafia blues (1999), showtime (2001), mon beau-père et moi (2000) et sa suite mon beau-père, mes parents et moi (2005).

Lundi 20 Janvier 2020, Bonne fête aux Bastien, Bastienne, Fabien, Fabienne, Sébastian, Sébastien, Sébastienne,

Gralon sur les réseaux sociaux

Statistiques
  • +2 millions de visites mensuelles
  • +160 000 sites inscrits
  • +300 000 membres