vous êtes ici : Accueil> Films Cinéma > Pierre Richard

Rechercher

Pierre Richard

Pierre Richard

Acteur, Réalisateur, Compositeur, Scénariste, Producteurfrançais

Né le

Issu d'une grande famille d'entrepreneurs qui le prédestine tout naturellement à reprendre l'affaire, pierre richard, de son vrai nom pierre defays, préfère suivre des cours d'art dramatique au centre dullin et chez jean vilar.

il commence sa vie artistique dans la troupe de maurice bejart, d'où il tire ce sens aigu pour la gestuelle chorégraphiée qui caractérisera ses plus célèbres personnages.

c'est au cabaret, en compagnie de victor lanoux, qu'il crée l'image d'un hurluberlu à la fois timide et distrait qui l'accompagnera toute sa carrière.

pierre richard débute au cinéma en 1976 avec un petit rôle dans le alexandre le bienheureux d'yves robert, aux côtés de philippe noiret.

il faut attendre 1970 et le distrait, qu'il écrit, interprète et réalise lui-même, pour que le comédien connaisse la consécration.

son personnage de gaffeur déclenchant catastrophe sur catastrophe rencontre un succès immédiat.

après les malheurs d'alfred, où il occupe à nouveau trois casquettes, pierre richard triomphe avec grand blond avec une chaussure noire (1972), réalisé par yves robert, imposant définitivement son personnage de pierrot lunaire.

le film connaît une suite, le retour du grand blond, réalisée en 1974.

profitant du succès, pierre richard devient l'un des piliers de la comédie populaire à la française des années 70 et 80.

il poursuit la mise en scène (je sais rien mais je dirai tout, je suis timide, mais je me soigne), joue pour claude zidi (la moutarde me monte au nez, la course à l'échalote), gérard oury (la carapate) et yves robert (le jumeau).

en 1981, francis veber oppose le comédien à gérard depardieu dans la chèvre.

le film est un immense succès, et le duo se reforme à deux reprises sous la direction du même cinéaste pour les compères (1983) et les fugitifs (1986).

idôlatré dans les pays de l'est grace à la réédition de ses films, pierre richard accepte de tourner dans une coproduction franco-géorgienne, les mille et une recettes du cuisinier amoureux, présentée à la quinzaine des réalisateurs à cannes en 1996 et qui lui vaut un prix d'interprétation au festival de karlovy vary.

après une longue absence des écrans, durant laquelle il a toutefois remporté un vif succès en interprétant le rôle de vitalis dans une adaptation télévisée du roman sans famille, pierre richard revient sur le devant de la scène en 2003 avec mariées mais pas trop.

en 2004, il est à l'affiche du drame en attendant le déluge puis revient un an plus tard à la comédie en incarnant un vieux hippie dans le cactus.

Samedi 07 Décembre 2019, Bonne fête aux Ambre, Ambroise,

Gralon sur les réseaux sociaux

Statistiques
  • +2 millions de visites mensuelles
  • +160 000 sites inscrits
  • +300 000 membres
(c)