vous êtes ici : Accueil> Films Cinéma > Meryl Streep

Rechercher

Meryl Streep

Meryl Streep

Actrice, Producteur exécutif

Né le 22/06/1949

Adolescente, meryl streep se destine à une carrière de cantatrice.

elle découvre le théâtre et suit des cours d'art dramatique à l'université de yale, puis intègre le phoenix repertory theatre de new york.

elle apparaît pour la première fois au cinéma dans julia (fred zinnemann, 1977) et connaît la consécration en 1978 avec voyage au bout de l'enfer.

alors compagne de john cazale, elle accepta un rôle secondaire dans le film de michael cimino pour être aux côtés de l'acteur, malade d'un cancer des os.

c'est elle qui se chargea de rédiger ses répliques afin de donner plus d'importance à son personnage.

pour cette performance, elle obtient une nomination à l'oscar du meilleur second rôle féminin, ainsi qu'un emmy award pour son rôle dans la série holocaust.

en 1980, elle parvient à rafler la fameuse statuette en or pour son interprétation de mère indigne dans kramer contre kramer.

meryl streep se spécialise alors dans les rôles de femme à la fois fragile et forte, malmenée par la vie ou par les autres, comme dans la maitresse du lieutenant français (1981) de karel reisz et le choix de sophie (1982), qui lui vaut l'oscar du meilleur rôle féminin.

elle prouve également qu'elle peut composer des personnages de femmes issues de la middle class, tantôt dépeintes dans leur quotidien ordinaire, tantôt plongées dans un contexte particulier, comme dans le mystère silkwood (mike nichols, 1983).

les plus grands acteurs, comme robert de niro (falling in love, 1984) et jack nicholson (la force du destin, 1987), se l'arrachent pour lui donner la réplique.

meryl streep passe de l'histoire d'amour qui finit mal (out of africa, 1985) à l'amour impossible avec sur la route de madison (1994), de et avec clint eastwood.

souvent cantonnée dans des rôles dramatiques la prédestinant à recevoir un oscar (simples secrets, contre-jour, la musique de mon coeur, the hours), l'actrice la plus "nominée" de l'histoire du cinéma tente toutefois de varier les genres : morte-vivante dans la comédie fantastique la mort vous va si bien (1992), elle s'essaie au raft pour les besoins du thriller la rivière sauvage (1995) et incarne la politicienne manipulatrice du remake un crime dans la tête (2004).

après le drame, c'est vers la comédie que se tourne meryl streep en rejoignant jim carrey dans les désastreuses aventures des orphelins baudelaire, où elle incarne la farfelue et névrosée tante agrippine.

elle prend ensuite, avec brio, les traits de la mère juive protectrice dans petites confidences (à ma psy) de ben younger.

puis l'actrice américaine choisi lucas, fourmi malgré lui pour faire ses premiers pas dans le cinéma d'animation en prêtant sa voix à la reine des fourmis.

en 2006, elle joue une chanteuse country dans the last show, dernier film de robert altman.

elle rejoint ensuite l'adaptation du roman de lauren weisberger, le diable s'habille en prada, où elle prend un malin plaisir à tyranniser la jeune actrice anne hathaway, rôle qui lui vaudra une nouvelle nomination à l'oscar du meilleur rôle féminin.

meryl streep multiplie les genres qui ne se ressemblent pas.

l'année 2007 est marquée par deux films très politiques touchant de près à l'actualité.

lions et agneaux qui a pour thème la guerre en irak, elle y joue aux côtés de tom cruise, sous la direction de robert redford.

puis détention secrète un thriller dérangeant sur la détention des présumés terroristes.

l'année suivante découvre encore une nouvelle facette de l'actrice puisqu'elle incarne donna, personnage principal de la comédie musicale mamma mia ! adaptée à l'écran par phyllida lloyd.

Samedi 22 Septembre 2018, Bonne fête aux Maurice, Mauricette, Mauricio, Maurizio, Morvan,
Publicité

Gralon sur les réseaux sociaux

Statistiques
  • +2 millions de visites mensuelles
  • +160 000 sites inscrits
  • +300 000 membres