vous êtes ici : Accueil> Films Cinéma > Karin Viard

Rechercher

Karin Viard

Karin Viard

Actricefrançaise

Né le

Fille d'un directeur de plate-forme pétrolière, karin viard passe la majeure partie de son enfance chez des grands-parents au caractère fantasque.

après deux ans de conservatoire à rouen, l'adolescente monte à paris où elle suit les cours de comédie de vera gregh et blanche salant, avant de tourner dans des courts métrages et quelques téléfilms.

les spectateurs découvrent le tempérament comique de cette rousse pulpeuse en 1989 dans tatie danielle et l'année suivante dans delicatessen.

la critique salue bientôt la singularité d'une comédienne qui se métamorphose de film en film, comme en témoignent ses prestations dans la nage indienne et emmène-moi, réalisés par les auteurs débutants xavier durringer et michel spinosa.

a partir du milieu des années 90, la comédienne enchaîne les premiers rôles, ses compositions dans fourbi de tanner, les randonneurs, la comédie à succès de philippe harel et -sur un mode plus sombre- adultère mode d'emploi étant particulièrement remarquées.

en 1999, viard s'impose comme une actrice de premier plan, grâce à deux rôles qui lui permettent de montrer l'étendue de son répertoire.

célibataire débordant d'énergie dans la nouvelle eve de corsini, elle est une femme atteinte d'un cancer dans haut les coeurs ! de solveig anspach, un rôle délicat qui lui vaut le césar de la meilleure actrice en 2000.

de plus en plus sollicitée, elle prend part à des comédies chorales telles que reines d'un jour de marion vernoux, et embrassez qui vous voudrez de michel blanc, pour lequel elle décroche un césar du meilleur second rôle féminin en 2002.

louée pour son abattage (france boutique), karin viard se révèle tout aussi convaincante lorsqu'elle incarne des personnages plus en retrait, comme ceux de l'emploi du temps (2001), du rôle de sa vie ou du couperet.

fille dévouée dans l'enfer, mère déprimée dans la tête de maman (2007), cette anti-star enchaîne les projets, retrouvant ses vieux complices christian vincent et catherine corsini pour de nouvelles comédies de caractères (les enfants en 2006, les ambitieux en 2007) et tournant aussi en 2006 sous la direction de deux acteurs-réalisateurs, sam karmann (la vérité ou presque) et bernard campan (la vie est un rêve.

).

Karin Viard à la télévision

Canal + Cinéma

Vendredi 24 Janvier 2020 - 00h40 -
Paris

Mardi 21 Janvier 2020, Bonne fête aux Agnès,

Gralon sur les réseaux sociaux

Statistiques
  • +2 millions de visites mensuelles
  • +160 000 sites inscrits
  • +300 000 membres
(c)