vous êtes ici : Accueil> Films Cinéma > José Garcia

Rechercher

José Garcia

José Garcia

Acteur, Scénariste

Né le 17/03/1966

fils d'immigrés espagnols, jose garcia s'émerveille, enfant, devant les numéros de cirque de la piste aux étoiles.

titulaire d'un bep de comptabilité, il part faire son service militaire avant de s'engager dans la voie de ses rêves : la comédie.

curieux et enthousiaste, le jeune homme intègre le cours florent en classe libre -avec pour enseignant francis huster- et complète sa formation en passant par l'école fratellini et l'actor's studio.

chauffeur de salle pour l'émission nulle part ailleurs, il est repéré par antoine de caunes, dont il devient bientôt le comparse à l'antenne : affublé de tenues délirantes, josé garcia révèle un tempérament comique qui éveille bientôt l'intérêt des cinéastes.

apparu sur grand écran en 1989 dans romuald et juliette, il trouve quelques petits rôles (elisa, beaumarchais l'insolent) avant d'exploser en 1997 grâce à sa composition de beau parleur fauché dans la vérité si je mens ! (1997) de thomas gilou : nommé au césar du meilleur espoir, il se glissera de nouveau dans la peau de serge benamou à l'occasion de la suite de cette comédie à succès en 2001.

entre-temps, il incarne un autre personnage haut en couleurs : da silva, brésilien mondain et cocaïné, dans jet set de fabien onteniente, en 2000 (un film qui, lui aussi, donnera lieu à une suite en 2004).

cet acteur à l'énergie débordante dévoile une facette plus sombre dès 1999 et extension du domaine de la lutte, adaptation du roman désenchanté de houellebecq par philippe harel.

récompensé en 2001 par le prix jean-gabin, jose garcia s'impose comme un des acteurs comiques les plus doués de sa génération, aux côtés notamment de benoît poelvoorde, son partenaire dans le vélo de ghislain lambert et le boulet.

devenu une valeur sûre au box-office, il forme des duos détonants avec timsit (quelqu'un de bien, en 2002), daniel auteuil (après vous.

de pierre salvadori) ou encore isabelle doval, sa compagne, qui lui offre en 2003 le rôle d'un ostéopathe drôle à en mourir dans rire et châtiment.

loin de se cantonner au registre burlesque, josé garcia campe avec conviction un chomeur qui se mue en serial killer dans le couperet, thriller social de costa-gavras (2005) avant d'incarner un amnésique dans la boîte noire de richard berry.

Vendredi 14 Août 2020, Bonne fête aux Arnold, Évrard,

Gralon sur les réseaux sociaux

Statistiques
  • +2 millions de visites mensuelles
  • +160 000 sites inscrits
  • +300 000 membres