vous êtes ici : Accueil> Films Cinéma > Jean-Marc Barr

Rechercher

Jean-Marc Barr

Jean-Marc Barr

Acteur, Réalisateur, Directeur de la photographieplus

Né le 27/09/1960

Fils d'un père américain, héros de l'us air force, et d'une mère francaise, jean-marc barr passe une partie de son enfance en allemagne, puis aux etats-unis, avant de rejoindre la france en 1968.

en 1974, la famille s'installe à san diego, jean-marc barr y reçoit une éducation stricte en vue de son incorporation dans l'us air force.

refusant d'emprunter la même voie que son père, il part pour londres en 1982 étudier le théâtre.

il y fait la connaissance de sa future femme, une pianiste d'origine yougoslave.

de retour en france, il fait ses débuts à l'écran dans the frog prince (1984) et joue sous la direction de john boorman dans la guerre à sept ans (1987).

arrivent le succès phénoménal du grand bleu (1988) et son rôle de plongeur qui lui collera longtemps à la peau.

travaillant régulièrement sur des productions de tous pays, il se convertit au "dogme" dès 1991, après sa rencontre avec lars von trier qui lui offre le premier rôle de europa.

c'est le début d'une amitié et d'une collaboration active qui se poursuivra avec breaking the waves (1996), dancer in the dark (2000) et dogville (2003).

en 1999, le comédien décide de passer derrière la caméra, en suivant les préceptes du "dogme".

jean-marc barr réalise ainsi avec pascal arnold lovers, le premier volet d'une trilogie consacrée à la liberté et à l'amour, tourné en caméra dv et gonflé en 35 mm.

cette "saga" se poursuit avec too much flesh (2001) avant de se conclure la même année avec being light, qui aborde la liberté de pensée.

malgré quelques ratés (folle d'elle avec ophélie winter), ses choix d'acteur restent très éclectiques, l'amenant à passer du thriller (la sirène rouge, 2002), à la comédie romantique (le divorce, en 2003) après un détour par la comédie dramatique (saltimbank, id.

).

par le biais de sa société toloda, il produit les deux premiers longs métrages de carole laure : les fils de marie (2002) et tout près du sol (2004), qu'il interprète également.

cultivant ses amitiés, il retrouve lars von trier pour le deuxième volet de sa triologie consacrée à la critique des etats-unis, manderlay pour direktøren for det hele et refait équipe avec pascal arnold pour co-réaliser chacun sa nuit, film sur l'adolescence et la sexualité.

il rejoint ensuite sergi lopez et nathalie richard dans parc.

Samedi 19 Septembre 2020, Bonne fête aux Amélie, Amély, Émilie, Gabriel,

Gralon sur les réseaux sociaux

Statistiques
  • +2 millions de visites mensuelles
  • +160 000 sites inscrits
  • +300 000 membres