vous êtes ici : Accueil> Films Cinéma > Gael Garcia Bernal

Rechercher

Gael Garcia Bernal

Gael Garcia Bernal

Acteur, Réalisateur, Scénariste, Producteur, Producteur exécutif, Producteur associé mexicain

Né le

dès l'âge de 9 ans, ce fils d'acteurs fait ses premiers pas à la télévision dans la série teresa aux côtés de salma hayek.

il enchaîne, trois ans après, avec le soap el abuelo y yo.

il participe également à plusieurs courts, dont de tripas, corazon (1996) qui fut nommé à l'oscar du meilleur court métrage, et se produit sur scène avant de débarquer à londres pour étudier à la central school of speech and drama.

gael garcia bernal s'illustre par la suite dans deux longs métrages mexicains qui le révèlent à un large public : amours chiennes (2000) de alejandro gonzález inárritu, nommé à l'oscar du meilleur film étranger, et et.

ta mère aussi ! (2001) d'alfonso cuaron.

il se fait aussi remarquer pour son rôle de prêtre attiré par une jeune femme dans le controversé crime du père amaro (2002).

après un détour aux etats-unis, où il tourne la comédie romantique autour de lucy (2002) et le drame attraction fatale (2003), la nouvelle coqueluche du cinéma hispanique à qui l'on prête une relation avec natalie portman crée en 2004 l'événement à cannes en apparaissant sous les traits du che , rôle qu'il a déjà tenu dans la mini-série fidel, dans carnets de voyage de walter salles et en incarnant avec beaucoup de maturité un travesti manipulateur dans la mauvaise éducation de pedro almodovar.

l'année suivante, il fait son retour sur la croisette pour la présentation dans la section un certain regard de the king, un drame de james marsh où l'acteur incarne un jeune marin à la recherche de son père (william hurt) devenu pasteur d'une église baptiste.

un an plus tard il entre dans l'univers déjanté du réalisateur français michel gondry en tenant le rôle principal de la science des rêves, celui d'un doux rêveur qui ne sait pas faire la différence entre ses évasions nocturnes et la réalité.

la même année il retrouve alejandro gonzález inárritu en jouant dans babel une mosaïque de destins croisés, thématique chère au réalisateur mexicain, et prix de la mise en scène au festival de cannes 2006.

il passe pour la première fois derrière la caméra en 2007 en portant sur grand écran une adaptation du projet télévisé ruta 32 intitulé déficit.

Mercredi 20 Fevrier 2019, Bonne fête aux Aimée,
Publicité

Gralon sur les réseaux sociaux

Statistiques
  • +2 millions de visites mensuelles
  • +160 000 sites inscrits
  • +300 000 membres