vous êtes ici : > Tourisme France > Tourisme Picardie > Tourisme Somme > Tourisme Abbeville > Parcs et jardins Abbeville > Parc D'emonville Et Les Jardins Du Carmel

Parc D'emonville Et Les Jardins Du Carmel Abbeville

PARC D'EMONVILLE ET LES JARDINS DU CARMEL ABBEVILLE

PARC D'EMONVILLE ET LES JARDINS DU CARMEL

1, Place Clémenceau, 80100 ABBEVILLE
Tél : 03.22.25.43.43
Fax : 03.22.24.74.92
Web : http://www.ville-abbeville.fr

Surface :

3 ha

Visites :

Visites libres, Visites guidées

Durée Visite :

01h00

Tarifs :

Gratuit

A voir :

Statue, Edifice, Pont, Plan d'eau, Grotte, Arbres remarquables, Arbres fruitiers, Arbustes, Plantes vivaces, Fleurs annuelles,
Arbres remarquables: Magnolia Soulangeana, Pterocarya, Sophora pendula, Liriodendron Tulipifera, Liquidambar Styraciflera, Cornus Mas, Juglans Nigra, Taxodium Distichum, Araucaria Imbricata, Séquoiadendron Gigantéum, Ginkgo Biloba , Aesculus, Fraxinus
Arbres fruitiers: Pommiers, Poiriers, Figuiers, Pêchers, Olivier
Arbustes: Acer Auréum, Phyllostachys Aurea, Buxus Elegans, Ceanothe Thyrsiflorus, Choisya Ternata, Euonymus Alatus, Fushia arbustif, Ilex Aquifolium Madame Briot, Lavatére, Perovskia Blue Spire, Photinia Red Robin, Sumac de Virginie, Sambucus nigra laciniata, Viburnum tinus
Plantes vivaces: Achillea Taygetea, Aegopodium Variegatum, Alchemilla Erythropoda, Ancolie, Arabis Variegata, Artémésia Canescens, Aster, Centaurea Alba, Centranthus Ruber, Corydalis Lutea, Epimedium, Euphorbia Corallioides, Gaura Lindheimeri, Géranium
vivace, Gunnera, Helianthemum Carneum, Heuchera Palace Purple, Hosta Crispula, Lamium Shell Pink, Ligularia Dentata, Lobelia Elmfeuer, Monardia Scarlet, Nepeta, PHLOX Europa, Polemonium Brise d’Anjou, Rudbeckia, Stachys Big Ears, Carex bronze et Evergold, Stipe
Fleurs annuelles: Abutilon Panaché, Canna, Cléome, Cosmos, Mauve, Nicandra, Agastache, Dolique, Rudbeckia, Ipomée, Tabac Sylvestris, Héliotrope, Pyréthre, Anthémis, Solanum, Echeveria, Tithonia

Thèmes :

A la française, Botanique, Potager

Présentation PARC D'EMONVILLE ET LES JARDINS DU CARMEL :

Le parc d’Emonville:
- Un monument à l’historien et poète Ernest Prarond (1821-1908).
- 1 petite statue en terre cuite représentant un jeune garçon soulevant sur ses épaules une corne de bélier
- 3 statues en plomb représentant Apollon, Mercure et Diane d’après Jean de Bologne
Le tracé s’organise en 2 grands secteurs d’ambiance:
- la partie sud, installée sur un terrain plat, constituée de 2 pelouses, sensiblement symétrique à l’axe central du bâti. Cette zone est assez découverte et fleurie. Un petit bassin aux berges sinueuses, orné de bouleau pleureur et d’un magnolia Soulangeana. Le long du mur, une collection de plantes vivaces sur plus de 1000 m². Les serres se distribuent au sud , ainsi qu’un ancien réservoir d’eau.
- la partie nord, installée sur le rebord de pente, organisée autour d’une large pièce d’eau. Cette zone est très plantée et plus naturelle. Le bâti se place à la rupture de pente, mise en scène par le creusement d’une pièce d’eau traversée par un pont.

Les jardins du Carmel:
Un ancien verger, aujourd’hui accessible comme parc public est attenant au parc municipal d’Emonville. Abrité par des murs de 3 m de haut, il constituait une ancienne brasserie et un verger dont il reste quelques spécimens du XIX siècle et des palmettes, espaliers, cordons et contre espaliers contre les murs. Une promenade ombragée, ornée d’une petite pergola portant un rosier a sans doute été aménagée à la même époque. Une grille permet de passer du verger au potager. L’ancien potager, divisé en six carrés rectangulaires, entourés d’allées dont les bordures sont en buis . Un cloître central se trouve garnit d’un prunus pourpre et d’if. Un petit bassin récupérant les eaux de pluie a été valorisé par des graminées ornementales.

Histoire PARC D'EMONVILLE ET LES JARDINS DU CARMEL :

Le parc d’Emonville:
Il faisait partie primitivement de l’enclos du prieuré Bénédictin Saint Pierre Saint Paul d’Abbeville, fondée en 1100. Vendu en vertu des lois révolutionnaires, il est au XIX éme siècle, propriété de la famille abbevilloise Foucques d’Emonville. Arthur Fouques d’Emonville (1810-1880) était botaniste et collectionneur de Camélias. Il avait fait construire, entre autres, une serre de plus de 33 m de long sur 13,20 m de large et 9 m de haut.
En 1861, Arthur Foucques d’Emonville fait construire par Lefuel, un hôtel dit hôtel dit d’Emonville à l’emplacement de l’ancien logis abbatial. A la mort d’Arthur Fouques d’Emonville, ses neveux vendent la propriété à la ville d’Abbeville en 1880. Celle-ci affecte l’hôtel au musée d’Abbeville et du Ponthieu qui y sera logé jusqu’en 1940 et installe la bibliothèque municipale dans les communs (écuries et remises à voitures). Le musée sera remplacé par la bibliothéque municipale en 1964. La grande serre sera détruite vers la fin du XIX siècle et une orangerie après la 2 éme guerre.

Les jardins du Carmel:
Ancien couvent des Capucins bâti entre 1606 et 1629 sur l’emplacement de l’hôpital Jehan Le Scellier. Le bâtiment a une histoire. Au XV s’élevait à cet endroit l’hôpital Jehan Le Scellier. En 1484, les filles repenties s’y ont installées. Puis en 1586, elles ont été transférées à l’hôpital de Saint Quentin pour faire place aux professeurs et élèves du collège. Les Capucins sont arrivés à Abbeville dés le début du XVII siècle. En 1603, ils se sont installés à l’hôtel de Huppy qui était proche du collège. Ce dernier tombait en ruine et les Capucins réussirent à l’acquérir avec un jardin situé rue aux Pareurs. Quand les carmélites prirent possession des lieux, elles furent obligées d’y effectuer de grands travaux. La chapelle fut prioritaire et elle fut aménagée à un usage monastique. A la révolution, les religieuses ont été obligées de quitter le couvent. Certaines ont été emprisonnées et d’autres sont retournées dans leurs familles. De retour, elles se sont installées dans l’ancien couvent des Capucins. Les hauts murs qui entourent le couvent et les jardins ont été achevés en 1842. Propriété communale depuis 1998.

Ouvertures PARC D'EMONVILLE ET LES JARDINS DU CARMEL :

Toute l’année de 7h à 20h
Vendredi 14 Décembre 2018, Bonne fête aux Odile,
Publicité

Gralon sur les réseaux sociaux

Statistiques
  • +2 millions de visites mensuelles
  • +160 000 sites inscrits
  • +300 000 membres