L'ancien Collèges Doctrinaire Devenu Hôtel De Ville De Brive Brive-la-gaillarde

rue Charles-Teyssier ; place de l'Hôtel-de-Ville 19100 Brive-la-Gaillarde

Présentation : L'ancien Collèges Doctrinaire Devenu Hôtel De Ville De Brive

Ce collège fut construit début 17e, à partir de 1619, afin de dispenser l'enseignement aux garçons de la ville et des communes alentours, Antoine de Lestang, notable de Brive, donna l'emplacement

près du couvent, et du carrefour du Puy Saint Pierre, pour la construction du collège, mais également, prit en charge une partie du financement. La première campagne de construction se serait terminée en 1659, comme peu l'indiquer l'inscription gravée sur un linteau de porte, qui donne sur l'escalier, ainsi que sur le fronton de la chapelle, mais également d'après les historiens de la ville. La chapelle qui fut dédiée à saint Jean, fut doté de mobilier conçu par le sculpteur de Tulle, Jean Touret, en 1662, notamment de rétable, tabernacle et crédences. Le projet initial, prévoyant un corps central et 2 ailes en retour sur la cour d'honneur sera complété courant 18e, avec la construction de l'aile nord, de même architecture, dans le style 17, dans la partie qui bordait la cour d'honneur. Sus le plan Massénat, du 18e, la cour apparaissait encore ouverte sur le coté nord, et un bâtiment d'angle qui longeait les rues Teyssier et Martine, et qui fut détruit. Ce bâtiment était, en fait, l'ancien hôtel de Cosnac, acquis par l'abbé Dubois, en 1751 pour y loger les pensionnaires. L'édifice semble avoir été terminé en 1773. la ville deviendra propriétaire du bâtiment après la révolution, il restera collège jusqu'en 1947, sa façade fut restaurée et des aménagements intérieurs réalisés en 1850 et en 1888. Début 20e, le bâtiment sera fortement modifié, notamment par la suppression du chevet de la chapelle, qui transformait la ruelle en impasse, la suppression de la cour lors du percement de la rue Pierre et Marie Curie, et l'élévation arrière du corps principal en bord de rue, devient façade principale, avec l'ajout d'un portique d'entrée en maçonnerie. A partir de 1974, le bâtiment servira d'hôtel de ville. L'édifice est construit en grès fin de Grammont, les décors du portail de la chapelle, et des chapiteaux de la colonnade qui fermait la cour sont en calcaire. L'ensemble est construit sur un plan en U, autour de la cour d'honneur, avec un corps principal de 3 étages carrés et deux ailes, chacune à 2 étages carrés. Un corps formant un retour d'équerre le long de la rue Charles Teyssier, est accolé à l'aile sud du 17e, l'aile du 18e, est composée de partie symétriques par rapport à celle sud. La chapelle, de plan allongé et formé d'un vaisseau, était à l'origine orientée à l'ouest, elle longe le flanc sud de l'aile sud. La tour, couverte d'un dôme circulaire, dite tour de l'horloge, comprend un escalier en vis, en maçonnerie, permet d'accéder au corps principal et à l'aile sud, un second escalier, l'escalier d'honneur, comprenant 4 noyaux, et des volées droites et jour central, permet d'accéder au corps central et à l'aile nord. Plus tard, 2 autres escaliers en charpente seront ajoutés. D'après le plan de 1888, l'établissement comptait 5 cours la cour d'honneur, la cour des grands, des petites, la cour des cuisine et la cour de gymnastique.

En lire plus fermer

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis