vous êtes ici : Accueil> Films Cinéma > Hara-Kiri : mort d'un samourai

Rechercher

Hara-Kiri : mort d'un samourai

Hara-kiri : mort d'un samourai

Titre original : Ichimei
Film Drame, 2011
Date de sortie : 30 Novembre 2011
Durée : 2h 5min
Réalisé par : Takashi Miike
Avec : Eita, Ebizô Ichikawa, Koji Yakusho

Voulant mourir dignement, hanshiro, un samouraï sans ressources, demande à accomplir un suicide rituel dans la résidence du clan li, dirigé par le chef kageyu.

essayant de décourager hanshiro, kageyu lui conte l'histoire tragique d'un jeune ronin, motome, venu récemment avec la même requête.

hanshiro est traumatisé par les détails horrifiants du sort qui fut réservé à motome mais il persévère dans sa décision de mourir dans l'honneur.

au moment de se faire hara-kiri, il présente une ultime requête : il désire être assisté dans son acte par trois lieutenants de kageyu, qui sont absents tous les trois, par une étrange coïncidence.

méfiant et furieux, kageyu demande à hanshiro de s'expliquer.

ce dernier révèle ses liens avec motome et livre le récit doux-amer de leurs vies.

kageyu comprendra bientôt que hanshiro s'est lancé dans une épreuve de force.

les codes de la chevalerie des samouraïs s'en trouveront bousculés dans leurs certitudes, pour mieux réapparaître dans leur humanité.

Bande annonce Hara-Kiri : mort d'un samourai

Get the Flash Player to see this player.
Hara-Kiri : mort d'un samourai
Note globale
1.0 Star Rating: Recommended
Nombre d’avis
1 avis

L'avis des internautes sur :

shahjahan le 12-12-2011
Takeshi Miike, un des réalisateurs japonais les plus intéressants et les plus doués de sa génération avait réalisé le super "Icchi The Killer" ou bien encore les surprenants "Zebraman" ou "Sukiyaki Western Django"... Cette fois il décide de s'attaquer à la tradition japonaise... avec un film sur le Hara-Kiri. Elevé en art et en cérémonie. Disons le tout net. Takeshi Miike s'est littéralement raté... compassé, lent, décousu et très ennuyeux... Certes les codes et les cérémonies liés à cette tradition de l'honneur sont bien expliquées, peut-être un peu trop... non vraiment trop... 2h de film pour ça... Amour, violence, tradition, honneur, respect, famille et histoire... trop de choses sont mélangées pour pouvoir s'intéresser à une seule... on décroche vite... et on attend désespérément la fin... un peu comme le samouraï...

Votre avis
Déjà membre
Email :
Mot de passe : mot
Nouveau membre
Email :
pseudo :

Donnez une note :
Votre avis :

Verification ... Enregistrement ....
 
Mercredi 21 Fevrier 2018, Bonne fête aux Dinan, P. Damien,
Publicité

Gralon sur les réseaux sociaux

Statistiques
  • +2.5 millions de visites uniques mensuelles
  • +80 000 sites inscrits
  • +200 000 membres