Hyde Park : Un Poumon Vert à Londres

Hyde Park : un poumon vert à Londres

En se promenant à Hyde Park, on oublie vite que l’on se trouve en plein centre de Londres. Le plus grand des parcs royaux de la capitale britannique est un vaste espace vert de plus de 140 hectares. On peut y faire du roller, du vélo, du cheval et même du pédalo.

Présentation de Hyde Park

Avec une superficie de 144 hectares, Hyde Park est le plus grand espace vert du centre de Londres. Il fait partie des huit parcs royaux de la capitale, c’est-à-dire des espaces verts qui appartiennent en propre à la Couronne britannique.

Ce parc s’étend sur plus de deux kilomètres de longueur pour près d’un kilomètre de largeur.
Il est séparé des Jardins de Kensington (ou Kensington Gardens) par un lac artificiel : la Serpentine (The Serpentine ou Serpentine River).

Véritable poumon vert dans la ville, ce parc est très prisé des Londoniens pour faire du roller, du tennis, du vélo, des promenades à pied ou à cheval, du pédalo ou tout simplement pour faire un pique-nique sur ses magnifiques pelouses.

Histoire de Hyde Park

La plus ancienne partie de Hyde Park appartenait au manoir d'Ebury et avait une surface d'un "hide" (une ancienne unité de surface anglaise). C’est de là que viendrait le nom de ce parc.

En 1536, Henri V a repris ce terrain aux abbés de l'abbaye de Westminster. Le parc est ouvert au public depuis 1637.

Le parc tel que nous le connaissons aujourd’hui a été pour une grande partie conçu par l'architecte Decimus Burton dans les années 1820. C'est là que s'est tenue la première exposition universelle, en 1851. Hyde Park était d’ailleurs le site original du Crystal Palace dessiné par Joseph Paxton pour l’occasion.

Ce parc a aussi servi de cadre à de célèbres concerts de rock comme celui des Rolling Stones en 1969 ou de Queen en 1976. Aujourd’hui encore, des concerts y sont régulièrement organisés, ainsi que d’importantes manifestations sportives.

Pour les Jeux Olympiques de Londres 2012, le marathon de natation 10 km et l’épreuve de natation du triathlon se déroulent dans le parc sur le fameux lac artificiel, la Serpentine.

Visiter Hyde Park

Vous l’aurez compris, il y a beaucoup de choses à faire et à voir à Hyde Park.

Les lieux emblématiques de ce parc londonien sont :
• l'entrée principale : dessinée par Decimus Burton et construite en 1824-1825, elle présente trois passages voûtés réunis par une colonnade
• le Speakers' Corner ou "coin de l'orateur" : ce lieu situé dans la partie nord-est du parc, près de Marble Arch, est un espace où tout un chacun peut prendre la parole sur le sujet de son choix
• la Wellington Arch : cet arc de triomphe érigé en mémoire du vainqueur de la bataille de Waterloo se trouve à l’extrémité sud-est du parc
• côté sud, on peut également voir Kensington Palace où a vécu la princesse Diana. Le parc comprend d’ailleurs une fontaine en mémoire de Diana : la Princess of Wales Memorial Fountain.

Hyde Park est ouvert tous les jours de 5 heures à minuit.

Plus d'information :

Tag : Hyde Park, Hyde Park Londres, parc Londres, plus grand parc de Londres, visiter Londres, visiter Hyde Park, Serpentine, Speaker Corner, Hyde Park concert, Hyde Park JO



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis