Découvrir Les Châteaux Cathares

Découvrir les châteaux cathares

La région des Hautes-Corbières porte les vestiges de deux siècles de persécutions cathares et vous invite à découvrir un ensemble de forteresses situées à l’ancienne frontière des royaumes de France et d’Aragon. Le Pays cathare et ses paysages sauvages font aujourd’hui la joie des amateurs de culture occitane et des amoureux de la nature. Voici quelques indications pour prendre la route des châteaux cathares.

Pourquoi sont-ils appelés ainsi ?

Les châteaux cathares sont une série de forteresses bâties par le roi de France sur la frontière sud de son royaume, à la fin de la croisade contre les Albigeois.

Les sites susceptibles d'avoir abrité des cathares ont été rasés lors de la construction de ces citadelles destinées à garder la frontière entre la France et le royaume d'Aragon.

Il ne s’agit donc pas à proprement parler de châteaux ayant été occupés par les cathares, mais plutôt de châteaux du "Pays Cathare" qui s’étend entre les départements de l’Aude et des Pyrénées-Orientales.

Les fils de Carcassonne

Après l'échec de la tentative de reconquête par le Vicomte Trencavel en 1240, la cité de Carcassonne devint la propriété du roi de France.
Celui-ci décida de raser les petits castra de la région et d’y construire des citadelles.

Cinq châteaux, surnommés les cinq fils de Carcassonne, jalonnent le Pays Cathare : le Château d'Aguilar, le Château de Peyrepertuse, le Château de Puylaurens, le Château de Quéribus et le Château de Termes.

En raison de son importance historique, Carcassonne s’impose donc comme la Première étape de la découverte des châteaux cathares.
Cette ville moderne, qui est à la fois un centre culturel et gastronomique, est flanquée d’une imposante cité médiévale classée au Patrimoine mondial de l’humanité.
Derrière ses remparts, vous pourrez découvrir le château comtal et plusieurs réalisations romanes.

Cinq forteresses chargées d’histoire

Les châteaux cathares étaient des châteaux de guet dressés sur la ligne de crête, une position stratégique qui leur permit de résister à tous les assauts de l’armée aragonaise.
Leur construction sur ces sites vertigineux est une véritable prouesse architecturale dont vous pourrez mesurer l’ampleur en admirant de somptueux panoramas.

Le château de Peyrepertuse, dont le nom signifie "pierre percée" en occitan, surplombe ainsi de 800 mètres le petit village de Corbières et les vignobles de la région.
Ce vaste ensemble de ruines se trouve dans le Département de l'Aude, sur la commune de Duilhac-sous-Peyrepertuse.
Il offre quelques pièces bien conservées (notamment la chapelle fortifiée) et un très beau panorama.

Plus au sud, le château de Puylaurens mérite lui aussi le détour pour ses murailles crénelées très bien préservées.
Il est perché sur un éperon rocheux dominant la vallée de la Boulzane à 697 mètres d'altitude.

Si les forteresses de Thermes et d’Aguilar ont moins bien traversé les siècles, le château de Quéribus, situé sur la commune de Cucugnan, à la frontière du Département de l'Aude et des Pyrénées-Orientales, s’élève sur un piton rocheux à 728 mètres d'altitude.
Entièrement restauré, il est de nouveau ouvert aux visiteurs.

Avis

  • des trés bonne chateau

    17 décembre 2008

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis