Le 36, Quai Des Orfèvres : Histoire D'un Lieu Mythique

Le 36, quai des Orfèvres : histoire d'un lieu mythique

Le siège historique de la police judiciaire parisienne, situé au 36, quai des Orfèvres, fête ses cent ans en 2013. Cette adresse mythique et ce bâtiment classé aux monuments historiques sont connus dans le monde entier grâce au cinéma et aux auteurs de polars.

Une adresse mythique

Le 36, quai des Orfèvres, familièrement appelé "le 36", est le siège de la PJ parisienne. Ce bâtiment classé aux monuments historiques est attenant au Palais de justice de Paris et se trouve sur l'île de la Cité dans le 1er arrondissement.

Ce lieu qui accueille la Crim', l'antigang et la brigade des stups a souvent inspiré le cinéma, qui a mis en scène sa tour, sa cour pavée et son escalier central. Les plus grands criminels, de Landru à Petiot, en passant par Jacques Mesrine ou encore Guy Georges, ont gravi les 148 marches de ce fameux escalier en colimaçon.

Georges Simenon s’en est aussi inspiré pour les enquêtes du commissaire Maigret, puisque son personnage était le commissaire du 36. C'est à l'écrivain, à ses 75 romans et ses 28 nouvelles que ce bâtiment doit en grande partie sa renommée.

Un lieu chargé d'histoire

Le bâtiment a été construit entre 1875 et 1880, à l'emplacement d’un ancien hôtel détruit par l'incendie volontaire survenu lors de la Commune le 24 mai 1871. Au XIXe siècle, un marché aux volailles se tenait sur le quai des Orfèvres, d'où le sobriquet de "poulets" donné aux policiers.

Le siège la police judiciaire de Paris s’est installé au 36 Quai des Orfèvres depuis le 1er août 1913. Le "36" a été créé afin d’en finir avec la fameuse bande à Bonnot, qui narguait la police à bord des premiers véhicules motorisés.

Progressivement, les brigades criminelle, du banditisme, du proxénétisme, des stupéfiants ainsi que la brigade financière sont créées et développées au "36". Certaines ont ensuite été déplacées quand il n'y avait plus de place au siège.

Aujourd’hui, ses 2230 enquêteurs traitent quelque 10.000 affaires par an sur un territoire de plus de 700 km2, incluant Paris et sa proche banlieue.

Un déménagement en 2017

La PJ de Paris quittera bientôt les bords de Seine pour un immeuble ultramoderne et ultra sécurisé du quartier des Batignolles, dans le 17ème arrondissement.

Elle s’installera, près du futur Palais de justice de Paris, dans une cité judiciaire dont la construction devrait être achevée en 2017. Elle disposera alors de 5000 m2 supplémentaires par rapport aux anciens locaux du 36, quai des Orfèvres.

On ne connaît pas encore l'avenir du siège historique de la PJ. Une partie du "36" pourrait accueillir les collections du musée de la Préfecture de Police : le monument garderait ainsi un lien avec la police et avec son glorieux passé.

A noter : à l’occasion du centenaire du "36", La Poste va mettre en vente, le 13 septembre 2013, un timbre d'une valeur de 0,63 euros représentant la façade du bâtiment sur fond bleu nuit. Ce timbre anniversaire sera tiré à 1,5 million d'exemplaires.

Plus d'information :

Tag : 36 quai des Orfèvres, 36 quai des orfèvres, 36 quai des orfevres, PJ Paris, PJ parisienne, police judiciaire, 1er arrondissement Paris



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis