Nature : 5 Champignons Effrayants

Nature : 5 champignons effrayantsImage ©Valmary Arnaud

La nature réserve parfois bien des surprises. Si vous pensiez que tous les champignons ressemblaient au cèpe ou au champignon de Paris, vous n'allez pas en croire vos yeux ! Nous vous proposons de découvrir 5 champignons qui font peur.

1- L'Ophiocordyceps

L'Ophiocordyceps, qui pousse en Asie et en Amérique du Sud, ressemble à un insecte zombie tout droit sorti d'un film d'horreur. Sauf que, dans ce scénario macabre, la victime… c’est l'insecte !

Quand les spores de ce champignon entrent en contact avec un insecte comme une fourmi, ils pénètrent dans son corps.

L'animal semble poursuivre sa vie normalement, mais le champignon en prend sournoisement possession.

Ce champignon vraiment flippant va alors transformer l'insecte en un véritable zombie. L’insecte infecté s'isole de sa colonie pour se hisser au sommet d'une plante où il se fixe définitivement.



Copyright : Mycowalt


Son enveloppe corporelle craque par endroits, notamment à la naissance de la tête, sous la pression du champignon qui pousse sur son cadavre.

Les spores retombent ensuite sur de nouveaux insectes. Ce sinistre champignon a fait l'objet d'une double page dans le prestigieux New York Times en octobre 2019.

2- Le clathre rouge

Si vous trouvez en forêt une chose étrange qui ressemble à un cœur sanguinolent gisant sur le sol, il s'agit en fait d'un champignon : le clathre rouge, aussi surnommé cœur de sorcière ou lanterne du diable !

Cette espèce étonnante n'a pas d'autre intérêt que son apparence car il n'est pas comestible et dégage des effluves nauséabonds.

Quand il est jeune, ce champignon cache sa teinte corail dans un œuf blanc dont va ensuite sortir un globe rouge ajouré d'une dizaine de centimètres de diamètre.



Copyright : Angelos Papadimitriou


L’intérieur de ce champignon, qui ressemble à une œuvre d'art design, est tapissé d'une sorte de gelée vert kaki peu ragoûtante… Voilà qui devrait vous dissuader de le manger si jamais cette idée saugrenue vous passait par la tête !

3- Le satyre puant

Parmi les champignons nauséabonds aux formes étonnantes, il faut bien sûr citer l'indécent satyre puant.

Si au détour d'un sentier, vous voyez pointer un champignon en forme de pénis, sachez que vous êtes en présence d'un Phallus impudicus.

C'est le naturaliste suédois Carl von Linné qui a affublé ce champignon de ce nom savant au 18e siècle en référence à sa forme évocatrice.

Ce champignon au pied blanc et au chapeau noir est aussi appelé satyre puant à cause de l'odeur qu'il dégage à maturité.



Copyright : Arend


Cette odeur pestilentielle peut incommoder un promeneur à plusieurs mètres à la ronde, mais elle est parfaite pour attirer les mouches.

Croyant avoir affaire à un cadavre en décomposition, les mouches emportent avec elles les spores du champignon et les disséminent dans la nature : c'est grâce à cette ruse que l’espèce assure sa reproduction.

4- Le champignon bleu

Le bleu azur n'est pas une couleur courante dans la nature. C'est pourquoi l’entolome de Hochstetter ou champignon bleu fait partie des spécimens les plus étonnants du règne fongique.

Il n'a pas usurpé son surnom car il produit des pigments bleu azur et affiche une couleur digne de figurer dans un album des Schtroumpfs !



Copyright : Ian Dodd


Ce joli champignon coiffé d'un chapeau à fines lames pousse dans les sous-bois néo-zélandais. Il s'agit d'une espèce endémique de la Nouvelle-Zélande qui est devenue une fierté nationale.

Ce champignon (qui n'a pas d'effet hallucinogène contrairement à ce que pourrait laisser croire sa couleur éclatante) figure en effet sur les billets de 50 dollars néo-zélandais.

5- L'hydne hérisson

Pour clore ce top 5 des champignons les plus étonnants de la nature, n’oublions pas l’hydne hérisson, aussi appelée crinière de lion ou barbe de satyre !

Ce drôle de champignons se présente sous la forme de longs filaments écru, d'environ 5 cm de long, qui retombent en cascade sur les troncs d’arbre.

Cela lui donne l'allure d'une chute d'eau miniature, car ce champignon n'excède pas les 25 cm de large.



Copyright : SKas


Bien qu'il soit présent dans l'hémisphère nord, là où poussent des chênes et des hêtres, vous avez peu de chance de le croiser à l'état naturel.

En revanche, sa culture est très répandue en Asie. Il n’est pas cultivé dans un but culinaire (car il sent le lait caillé et présente peu d'intérêt gustatif), mais à des fins thérapeutiques.

En Asie, il est utilisé depuis très longtemps en médecine traditionnelle pour soulager les problèmes gastriques, stimuler la mémoire et même lutter contre le cancer.

Plus d'information :

Quizz sur cet article : Quel symbole national figure sur le billet de 50 dollars néo-zélandais ?

Tag : champignons, champignon effrayant, champignon étonnant, champignons les plus étonnants, champignon bleu, champignon sanglant, champignon nauséabond, champignon bizarre, champignon insolite, champignon étrange, champignon , champignon, champignons, Nature, copyright, insecte, satyre, Asie, Espèce, spores, couleur, Ophiocordyceps, hérisson, Blanc, clathre rouge, mouches, cadavre, hydne, Odeur, bleu azur, bleu, zombie, chapeau, néo-zélandais, endémique, Sous-bois, Album, Affiche, pigments, Ruse, reproduction, corail, entolome, Hochstetter, Décomposition, Spécimens, Surnom, règne fongique, Nouvelle-Zélande, hallucinogène, chênes, hêtres, culture, culinaire, SENT, lait caillé, gustatif, Thérapeutiques, médecine traditionnelle, mémoire, hémisphère Nord,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis