Les îles De Lérins

Les îles de Lérins

Les îles de Lérins sont une destination paisible pour profiter des joies de la baignade ou de la promenade dans une nature préservée. Ce havre de paix, situé face à la ville de Cannes, comprend deux îles dont l’une est consacrée à la vie monastique depuis la fin du IV ème siècle.

Présentation

Les îles de Lérins, situées au large de Cannes, regroupent l’île Sainte-Marguerite et l’île Saint-Honorat.
Plusieurs compagnies maritimes proposent des navettes au départ du vieux port de Cannes pour rejoindre ces deux îles, séparées par un étroit chenal appelé "plateau du Milieu".

La légende de Sainte Marguerite

Plusieurs légendes courent au sujet du personnage de Sainte Marguerite, qui a donné son nom à l’une des îles de Lérins.
Ce personnage, censée être la sœur de Saint-Honorat, a été inventé par le moine et poète Raymond Féraud au XIV ème siècle.
Une légende rapporte que Sainte Marguerite s’était installée sur l’île qui porte son nom et ne devait y recevoir la visite de son frère qu’une fois par an, à la saison de floraison des amandiers.
Or, la légende raconte qu’elle pria avec tant de ferveur qu’un amandier y fleurit chaque mois.

L’île Sainte-Marguerite

Sainte-Marguerite, la plus petite des îles de Lérins, est en grande partie couverte de forêts.
Le sentier botanique qui fait le tour de l’île permet d’y découvrir une flore typiquement méditerranéenne (pins d’Alep, chêne verts, myrte).
L’étang de Batéguier constitue pour sa part une véritable réserve ornithologique proposant un observatoire aménagé.
Mais l’île est surtout connue pour son fort Royal où aurait été emprisonné le célèbre Masque de fer, ce personnage dont l’identité reste encore mystérieuse.
Le bâtiment principal du fort abrite un musée de la mer et une collection d’archéologie sous-marine.

L’île Saint-Honorat

La plus grande des îles de Lérins, d’une superficie de 40 ha, abrite une communauté monastique et présente pas moins de sept chapelles réparties sur l'île.
Le moine Honorat d’Arles (Saint Honorat) s’y serait installé à la fin du IV ème siècle en compagnie de Saint Caprais.
Il fut rejoint dans ce lieu de retraite par de nombreux disciples et y fonda l’un des monastères les plus anciens et les plus illustres de la chrétienté.
Au XI ème siècle, les moines y construisirent une tour, puis un véritable monastère fortifié, pour se protéger des attaques successives de Sarrasins.
L’île Saint-Honorat est depuis 1869 la propriété des moines cisterciens de la congrégation de Sénanque.
Les moines y gèrent une fabrique artisanale de liqueurs depuis le XIX ème siècle.

La forteresse

La forteresse élevée en 1073 par l’abbé de Lérins pour protéger les moines des pirates sarrasins peut encore être visitée aujourd’hui.
Elle se trouve sur une pointe avancée de la côte sud.
La plate-forme située au sommet du vieux donjon, garnie de créneaux et mâchicoulis du XV ème siècle, offre un très beau panorama sur les îles de Lérins et sur la côte, de l'Esterel jusqu'au Cap d'Antibes.

Plus d'information :

Tag : îles de Lérins, iles Lérins, Lérins, monastère de Lérins, île Saint Honorat, île Sainte Marguerite



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis