Feu D'artifice à Nice: Les Coulisses De La Fête Nationale

Feu d'artifice à Nice: les coulisses de la fête nationale

C'est l'été et sur la Côte d'Azur et chanceux que nous sommes, nos semaines sont régulièrement ponctuées de feux d'artifices, municipaux ou privés. Avec un point d'honneur bien sûr, le 14 juillet. 2011 n'a pas dérogé à la tradition. Pourtant, l'organisation peut encore s'améliorer.

La vidéo du bouquet final du feu d'artifice du 14 juillet 2011 à Nice

Feu d'artifice 14 juillet

Un spectacle de professionnels

Plus que jamais, le feu d'artifice de cette année peut mériter le titre de véritable création artistique. On a vu des cœurs, des dahlia aux pistils scintillants, des pierres de lune et même des œufs de dragons! Alors certes pour certains motifs, il fallait être un peu imaginatifs mais une chose est sûre, il y en avait des toutes les formes et surtout de toutes les couleurs.
Tout ceci est enfin possible grâce au développement d'une technologie de pointe, d'une précision extrême. A tel point, que les artificiers parlent aujourd'hui en "frame" là où nous, on parle encore de "la belle bleue". Il s'agit en fait du nombre d'images par seconde à projeter sur ce qui semble être, le plus grand écran disponible.
Afin de réaliser un spectacle de haut niveau, seuls des maîtres en la matière pouvaient être contactés. Alain Müller, gérant de la société Colors Event, basée à la Cuers dans le Var, sait de quoi il parle. Il possède 30 ans de pyrotechnie derrière lui et un très beau CV : bouquet final des 8 derniers Iron Man, effets spéciaux du concert de Jean-Michel Jarre au mariage princier de Monaco par exemple, pour ne citer qu'eux.
Cette année, Alain a travaillé sur 11 tableaux, évoquant les bals populaires en variant les ambiances musicales, allant de l'électro à la variété française.


Les chiffres qui font peur

Dans un spectacle d'une telle envergure, tout se calcule. Le temps, les hommes, les matériaux, le prix...
Au final, ça nous donne des chiffres à nous faire pâlir malgré le fait qu le spectacle soit haut en couleur.

- 42 000 euros hors taxe : le prix du feu du 14 juillet à Nice
- 6 000 euros: en supplément pour la location des barges
- 21 minutes : la durée du feu
- 700 kg: du pure poudre noire
- 8 tonnes : de matériel embarquées sur les barges
- 392 : lignes de tirs réparties sur les barges
- 70 à 250mm : de diamètre pour les mortiers
- 0,3sec : la précision à laquelle un ordinateur peut déclencher un tir
- 1 mois : de travail de préparation

Plus d'information :

Tag : 14 juillet, feu d'artifice, feu d'artifice à nice, fête nationale, coulisses, envers du décor, les dessous du spectacle, artificiers, tableaux



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis