Le Cyclisme

Le cyclisme

Depuis l’invention du vélo, dont les prototypes ne cessèrent de s’améliorer tout au long du XIXème siècle, le cyclisme est devenue une activité de plus en plus courante. Ce moyen de transport, qui a donné naissance à diverses disciplines sportives, revient au goût du jour en raison des préoccupations actuelles en matière d’environnement et de santé. Cette activité physique est aussi un loisir et un moyen de faire du tourisme qui conquiert de plus en plus de pratiquants.

Les différentes facettes du cyclisme

Le cyclisme peut être pratiqué de différentes manières : comme une activité quotidienne pour se déplacer facilement en milieu urbain, comme un loisir de plein air (qui séduit de nombreux pratiquants lorsque arrivent les beaux jours) ou encore comme un sport.
Ce mode de locomotion a rapidement donné lieu à des courses cyclistes puisque le Tour de France, notre plus célèbre "course à étapes", est né en 1903.
Cette pratique sportive se décline en différentes variantes que sont le cyclisme sur route, le cyclisme sur piste, le cyclocross et le vélo tout terrain (VTT).
En tant que sport olympique, il est géré au niveau mondial par l'Union cycliste internationale.

Le cyclotourisme

On désigne sous le nom de cyclotourisme de multiples activités allant de la promenade à vélo aux rallyes et brevets sur tous les parcours et toutes les distances, en passant par la pratique familiale du cyclisme.
A l’origine très éloigné de toute pratique compétitive, le cyclotourisme consiste à partir à la découverte de site, des paysage et de lieux touristiques en utilisant le vélo comme moyen de locomotion.
En France, le cyclotourisme est organisé au sein de la Fédération Française de Cyclotourisme (FFCT).
Cette pratique se décline sous forme de randonnée ne nécessitant pas de matériel particulier (pour un trajet d'une journée ou d'une demi journée), sous forme de longue randonnée de plusieurs centaines de kilomètres avec un équipement de camping et de réparation plus complet, ou encore sous forme d’un trajet touristique entre plusieurs villes, à la découverte d’un pays.

Performances de ce moyen de transport

L'ordre de grandeur habituel des vitesses de déplacement à vélo est de 16 à 32 km/h. Sur un vélo de course rapide, un cycliste raisonnablement entraîné peut atteindre une vitesse d’environ 50 km/h.
En comparaison de la marche à pied, le vélo est trois fois plus efficace à effort égal. Le cyclisme est aussi un mode de déplacement trois à quatre fois plus rapide que la marche.

Intérêt du vélo

Ce mode de locomotion a suscité un récent regain d’intérêt pour son usage en tant qu'instrument de remise en forme, de loisir et de sport de compétition.
Il est aussi de plus en plus utilisé comme un moyen de transport sur de courtes distances, en particulier en milieu urbain où il permet de contourner les embouteillages et les difficultés de stationnement.
En raison de son intérêt environnemental, un nombre croissant de villes se dote d’aménagements cyclables, comme des pistes ou des bandes cyclables le long des rues.
De plus, d’autres moyens de transport, comme le bus ou le train, s’adaptent peu à peu pour mieux cohabiter avec la bicyclette, en proposant un système de transport des vélos.
Tant pour notre santé que pour l’environnement, on ne saurait trop encourager le cyclisme comme moyen de locomotion quotidien ou comme loisir.

Plus d'information :

Tag : cyclisme, vélo, cyclotourisme, randonnée à vélo



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis