Les Springboks, équipe Nationale De Rugby D'afrique Du Sud

Les Springboks, équipe nationale de rugby d'Afrique du Sud

L'équipe nationale de rugby à XV d'Afrique du Sud, surnommée les "Springboks", est l’une des meilleures sélections nationales au monde par son palmarès. Nous vous proposons de découvrir les caractéristiques et l’histoire de cette équipe mythique, qui se classe actuellement à la deuxième place des équipes nationales de rugby.

Présentation

L'équipe de Rugby d'Afrique du Sud, qui a compté tout au long de son histoire de nombreux joueurs d'exception, dispute chaque année le tournoi des Tri-Nations contre les équipes de Nouvelle-zélande et d’Australie.
Elle affronte également les équipes européennes tous les quatre ans, lors de la coupe du monde de rugby.

Cette équipe, qui porte le surnom de "Springboks", est connue comme la rivale séculaire des All Blacks (joueurs de l’équipe néo-zélandaise).
Longtemps isolée en raison de la politique d'apartheid en Afrique du Sud, elle a retrouvé son rang dans la hiérarchie mondiale en remportant la coupe du monde à domicile en 1995.

D’où vient le surnom des Springboks ?

Les joueurs de l’équipe Sud-africaine de rugby sont surnommés Springboks en référence à une gazelle d'Afrique méridionale, le springbok ou "bouc sauteur".
Ce surnom a été donné à l’équipe pendant sa première tournée en Grande-Bretagne en 1906-1907.
A cette époque, les médias britanniques qui ont déjà baptisé l’équipe de Nouvelle-Zélande du nom de All Blacks demandent aux Sud-africains de se choisir un surnom.
Aujourd’hui, le springbok est le logo de l'équipe et figure dans le coin supérieur gauche du maillot des joueurs.

Le maillot des Springboks

Les Springboks jouent généralement en maillot vert et or portant leur drapeau national sur la manche.
Ils portent parfois un maillot alternatif de couleur blanche pour se distinguer de l’équipe adverse.

En novembre 2006, lors d'un test-match contre l'Irlande, les joueurs sud-africains ont revêtu une réplique de la tenue portée par leurs prédécesseurs en 1906 : un maillot vert avec un col blanc, un short et des chaussettes bleus.
Autre différence avec leur maillot habituel, le springbok figurant sur ce maillot sautait dans la direction opposée.

Le maillot de cette équipe est actuellement sponsorisé par Sasol la deuxième entreprise d'Afrique du Sud (industrie chimique).

Leur palmarès

Alors que l'équipe d'Afrique du Sud présente un bilan négatif par rapport à celle de Nouvelle-Zélande, elle dépasse l'Australie et toutes les nations européennes qui disputent le Tournoi des six nations : l'Angleterre, l'Écosse, la France, le pays de Galles, l'Irlande et l'Italie.

Les Springboks ont remporté la Coupe du monde de Rugby en 1995 et en 2007 et le tournoi des Tri-nations en 1998 et 2004.

A ce jour, ils ont obtenu leur plus large victoire sur le score de 134 à 3 contre l'équipe d'Uruguay, le 11 juin 2005, et essuyé leur plus large défaite 53 à 3 contre l'Angleterre, le 23 novembre 2002.

La naissance d’une légende

Les équipes sud-africaines ont joué leurs premiers matchs en 1891, bien que l'Afrique du Sud n'existe pas encore comme unité politique à cette époque.
Le 5 septembre 1896, les Sud-africains remportent leur Première victoire sur les Lions britanniques.

A partir de 1903, cette équipe commence à construire sa légende.
En effet, il faudra attendre un demi-siècle pour que les Sud-africains perdent une série de test matchs à domicile ou à l'extérieur.

C’est lors d’une tournée en Grande-Bretagne et en Irlande en 1906 qu’ils prennent le surnom de Springboks et commencent à s’imposer comme la meilleure équipe du Rugby mondial.

La rivalité avec les All Blacks

La rivalité entre les Springboks et les All Blacks, qui se poursuit aujourd'hui encore lors des trois rencontres annuelles du Tri-Nations, est née en 1921 lors d’une tournée des joueurs sud-africains en Nouvelle-Zélande.
La Première confrontation se conclut sur une égalité entre les deux équipes.

Les All blacks ont effectué leur Première tournée en Afrique du Sud en 1928, ce qui a abouti à nouveau à une égalité entre les deux équipes.

Il faudra attendre 1956 pour que la Nouvelle-zélande détrône l’Afrique du Sud à la place de numéro 1 du Rugby mondial.
La machine verte et or n'avait plus été battue dans une série depuis les années 1900.

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis