Le Soleil : 5 Questions Sur Notre étoile

Le soleil : 5 questions sur notre étoile

Quoi de plus ordinaire que de voir le soleil se lever et se coucher chaque jour ? Pourtant, cet astre qui nous fournit sa lumière et sa chaleur joue un rôle majeur dans l'apparition et le maintien de la vie sur Terre. Il permet, entre autres bienfaits, la présence d'eau à l'état liquide sur Terre et la photosynthèse des végétaux. C'est pourquoi le PNUE (Programme des Nations Unies pour l'Environnement) a fixé à la date du 3 mai la Journée mondiale du soleil. Nous vous proposons d'en savoir plus sur notre étoile en 5 questions.

Pourquoi parle-t-on d'étoile ?

Le soleil qui nous éclaire est une étoile, c'est-à-dire une énorme boule de gaz très chaude.

Il serait né il y a environ 4 milliards d'années, de l'effondrement gravitationnel d'un nuage d'hydrogène et d'hélium.

Dans une étoile, deux forces opposées sont à l'oeuvre : la pesanteur qui précipite la matière vers le centre et la pression qui repousse cette matière.

De plus, toutes les étoiles ont une durée de vie limitée : quand elles ont transformé tout leur hydrogène en hélium, elles gonflent et deviennent des géantes rouges, avant de mourir sous forme de naines blanches ou de supernovas.

Mais rassurez-vous : le Soleil va encore nous offrir sa lumière pendant 4 à 5 milliards d'années avant de s'effondrer sur lui-même et de devenir une naine blanche d'une taille comparable à la Terre.



Quelle est sa taille ?

Même si le soleil apparaît généralement petit dans le ciel, ses dimensions sont impressionnantes.

Jugez plutôt :
=> il fait 1.300.000 fois le volume de la Terre
=> il mesure environ 1,4 millions de kilomètres de diamètre, soit 109 fois le diamètre de la Terre
=> sa masse représente 333.000 fois la masse de la Terre
=> il représente à lui seul 99,86% de la masse de notre système solaire !

Pourtant, à l'échelle de l'univers, notre Soleil est une étoile moyenne.

Il est aussi relativement proche de nous puisqu'il se trouve à "seulement" 150 millions de kilomètres de notre planète.

D'ailleurs, sa lumière ne met que huit minutes à nous parvenir, alors que la lumière de Sirius (l'étoile la plus brillante de notre ciel après le soleil) met huit ans !



Pourquoi n'y envoie-t-on pas de robot ?

Alors que nous étudions l'univers grâce à des sondes et des robots en tout genre, il est impossible d'envoyer un robot à la surface du soleil à cause de la température qui y règne.

Toutes les étoiles affichent des températures de plusieurs millions de degrés au centre (ce qui est suffisant pour déclencher des réactions nucléaires) et de plusieurs milliers de degrés en surface.

Le Soleil ne fait pas exception à la règle : sa température est de 15 millions de degrés au centre et avoisine les 6000 degrés celsius en surface !

Vous vous en doutez, aucun métal ou alliage connu actuellement n'est capable de résister à des températures aussi élevées...

Malgré tout, à l'horizon 2024, une sonde de la NASA appelée Solar Probe Plus devrait faire des observations autour du Soleil en passant à une distance d'à peine 6 millions de kilomètres.

Cela peut sembler beaucoup mais cette distance constituera un record de proximité ! Pour résister à la chaleur, cette sonde qui doit être lancée en 2018 sera protégée par un épais bouclier thermique et pèsera plus de 600 kg !



Pourquoi a-t-il des taches ?

Si vous avez déjà observé le soleil avec un téléscope, vous avez pu constater la présence de taches sombres à sa surface ou photosphère.

Ces taches solaires correspondent à des zones plus froides dans cette photosphère en perpétuelle agitation.

Comme ces zones ont une température de "seulement" 4000°C, elles deviennent plus visibles (plus sombres) car leur émission de lumière est moins intense.




Ces taches intéressent les scientifiques parce qu'elles permettent de définir l'activité solaire et qu'elles obéissent à des cycles de 11 et 22 ans.

Attention : il ne faut jamais observer le Soleil sans précaution. Votre instrument d'observation doit être équipé d'un filtre spécial qui ne laisse passer qu'une infime quantité du rayonnement solaire, afin d'éviter tout risque de brûlure oculaire.

Qu'est-ce que les éruptions solaires ?

Notre étoile est aussi le siège de soudaines libérations d'énergie : les éruptions solaires.

Ces éruptions, qui témoignent de la puissance du soleil, peuvent durer plusieurs dizaines de minutes.

Elles se produisent périodiquement à la surface de la photosphère et engendrent des particules de matière et des ondes électromagnétiques (des rayons gamma, des rayons X et des ondes radio).

Une publication partagée par NASA (@nasa) le




Ce phénomène (observé pour la première fois par l'astronome britannique Richard Carrington le 1er septembre 1859) est non seulement impressionnant, mais aussi nocif... pour les satellites !

Il entraîne l'émission d'électrons très énergétiques qui peuvent endommager l'électronique à bord des satellites.

De plus, certaines éruptions solaires qui atteignent la Terre peuvent perturber les transmissions radioélectriques et provoquer des aurores boréales en entrant en interaction avec le champ magnétique terrestre et la haute atmosphère.

Plus d'information :

Tag : soleil, journée mondiale du soleil, taille du soleil, taches du soleil, taches solaires, éruption solaire, éruptions solaires, solar probe plus, photosphère, caractéristiques du soleil, le soleil en chiffres



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis