Le tricot : un loisir masculin aussi

Vous pensiez que tricoter était un truc de filles ? Détrompez-vous ! Depuis quelques années, les hommes aussi se mettent ou se remettent au tricot ! Zoom sur un loisir qui se décline désormais au masculin. , par Audrey
 

Le Tricot : Un Loisir Masculin Aussi

Le tricot : un loisir masculin aussiImage ©Max Pixel

Vous pensiez que tricoter était "un truc de filles" ? Détrompez-vous ! Depuis quelques années, les hommes aussi se mettent ou se remettent au tricot ! Zoom sur un loisir qui se décline désormais au masculin.

Les hommes redécouvrent ce loisir

Non, le tricot n'est pas réservé aux mamies ! Non seulement les jeunes s'y sont mis depuis un bon moment, mais les hommes aussi !

Ils sont de plus en plus nombreux à maîtriser les subtilités du point de jersey, du jacquard et des torsades...

Les préjugés ont la vie dure et pourtant, déjà en 2009, une étude Ipsos révélait que :
=> plus d'un Français sur deux a déjà tricoté
=> 30% des hommes interrogés déclarent avoir déjà expérimenté ce loisir
=> 51% d'entre eux affirment désirer apprendre.

Et, de fait, on peut désormais croiser des participants (au masculin) dans les cafés tricot, ainsi que dans les ateliers et les cours dédiés à ce loisir.

Même Hollywood n'a pas échappé à cette tendance puisque des acteurs comme Ryan Gosling et Russell Crowe tricotent et n'hésitent plus parler de ce passe-temps en interview !

Une activité masculine à l'origine

On l'ignore souvent, mais à l'origine, le tricot était une affaire d'hommes. Ce sont les marins et les explorateurs qui ont importé les différentes techniques dans leur pays.

En France aussi, les bergers landais filaient et tricotaient la laine en gardant leurs troupeaux.

Pendant la Première guerre mondiale, dans certaines écoles pour garçons, les écoliers tricotaient des chaussettes pour les soldats.

Aujourd'hui encore, dans certaines sociétés, ce sont les hommes qui s'attèlent aux tâches difficiles telles que le tissage... ou la broderie !

Les hommes de l'île de Taquile au Pérou sont connus dans le monde entier pour leur savoir-faire depuis que "Taquile et son art textile" ont été inscrits au patrimoine culturel immatériel de l'humanité par l'Unesco en 2008.

Sur cette île, le tricot est réservé aux hommes, dès l'âge de huit ans, tandis que les femmes s'occupent du tissage.

Dans les pays scandinaves, les hommes tricotent autant que les femmes et peut-être qu'un jour, ce sera aussi le cas chez nous...

Les raisons de cet engouement

Comment expliquer le retour en grâce du tricot auprès de la gent masculine ?

Plusieurs facteurs peuvent justifier cette tendance :
=> la mode du DIY : en tricotant, les hommes (re)découvrent la satisfaction de porter ce qu'ils ont fabriqué eux-mêmes. Porter une pièce unique tricotée par leurs soins est bien plus gratifiant que de se mettre une écharpe ou un pull achetés dans le commerce.

=> la technique en elle-même : tricoter, c'est aussi s'amuser et redécouvrir le plaisir simple de faire des choses de ses mains

=> l'effet déstressant : beaucoup d'hommes disent tricoter pour se détendre et/ou pour arrêter de fumer (en s'occupant les mains).

=> pour la convivialité : pour les tricoteurs, ce loisir est parfois un héritage, une histoire de transmission familiale ou amicale. Même en-dehors du cercle familial, dans les cafés et les ateliers, ce loisir favorise l'échange, le partage et la transmission des savoirs.

Ce nouveau phénomène de société s'exprime sur les réseaux sociaux aussi bien que dans la "vraie" vie, dans les cafés tricot, les ateliers et les cours.

Ces hommes qui tricotent

Certains artistes et designers comme Kaffe Fassett et Jared Flood sont connus dans le monde entier pour leurs créations textiles.

En France aussi, nous avons des tricoteurs. Ainsi, le propriétaire de la boutique Les tricoteurs volants à Paris (www.lestricoteursvolants.com/) est un homme.

Enrico Castronovo est non seulement propriétaire de cette mercerie mais aussi styliste. Grâce à Internet, il vend ses patrons dans le monde entier.

Dans sa boutique parisienne (située au 22 rue de la Fidélité 75010 Paris), il transmet son savoir-faire en donnant des cours aux débutants, dont une petite partie sont désormais des hommes...

Autre parisien fou de tricot, Zak est l'un des blogueurs français les plus suivis de la tricosphère.

Il a abandonné son précédent métier dans le marketing pour s'adonner à sa passion et réaliser toutes sortes de créations. Sa spécialité : créer des accessoires de décoration en laine !

Sur son blog Zak a dit (lien en bas de page), vous trouverez une foule de tutoriels qui vous donneront envie de ressortir vos aiguilles !

Il anime aussi des ateliers DIY pour les particuliers et les professionnels, et partage ses créations "simples, drôles, colorées et sans prise de tête" sur son compte Intagram : https://www.instagram.com/zakadit/

Plus d'information :

Visitez le site : https://zakadit.com/

Tag : tricot, tricot loisir masculin, hommes qui tricotent, hommes tricoteurs, blog tricot homme, blog zak a dit, zak a dit, blog tricot zak a dit, tuto de zak, les tricoteurs volants , tricot, Cafés, tissage, laine, France, DIY, Paris, styliste, écharpe, pull, histoire, cercle, l'échange, blog, marketing, réseaux sociaux, français, blogueurs, Flood, Internet, mercerie, Fassett, pays scandinaves, zoom, MIS, Jersey, jacquard, 2009, Ipsos, Hollywood, Ryan Gosling, Russell Crowe, une affaire d'hommes, bergers landais, broderie, Pérou, patrimoine culturel immatériel de l'humanité, 2008, anime,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis