Diy : 6 Conseils Pour Tenir Un Carnet Naturaliste

DIY : 6 conseils pour tenir un carnet naturaliste

Projet créatif en vogue sur les réseaux sociaux, où il est désigné par le hashtag #NatureJournaling, le carnet naturaliste permet de compiler ses observations lors de sorties dans la nature. Si vous aimez dessiner, vous pourrez même y faire des croquis et des dessins de plantes ou d’animaux. Voici 6 conseils à garder en tête avant de se lancer.

1- Choisissez bien votre carnet… ou fabriquez-le !

Le premier de nos 6 conseils pour tenir un carnet naturaliste concerne le choix du carnet qui vous suivra dans vos explorations de la nature.

Côté format, il doit être assez petit pour être emporté partout mais assez grand pour pouvoir y écrire et y dessiner à son aise.

Concrètement, on recommande un format équivalent à la moitié ou au tiers d’une feuille de papier A4.

Par ailleurs, votre carnet doit être doté d’une couverture assez solide (et si possible imperméable) pour résister aux aléas de la météo et de vos sorties nature.

Un bloc avec un dos en carton épais et des anneaux en métal est idéal pour écrire et dessiner sur le terrain, sans autre support que vos genoux ;-)





Et bien sûr, pour ce type de projet, il vaut mieux privilégier un papier assez épais sur lequel vous pourrez dessiner avec des crayons aquarellables ou coller des plantes récoltées lors de vos promenades…

Si vous ne trouvez pas dans le commerce de carnet répondant à tous ces critères et à vos envies, il vous reste la possibilité de le fabriquer vous-même. Ainsi vous disposerez du carnet de vos rêves et vous aurez encore plus envie de vous en servir !

2- Jouez les naturalistes !

Tout l’intérêt de tenir un carnet naturaliste réside dans la possibilité de noter ses observations lors d’excursions dans la nature : promenades en forêt, pique-niques à la campagne, séjours en France ou voyages à l’étranger.

Grâce à ce simple carnet, vous pourrez consigner ce que vous avez observé sur le terrain, notamment les plantes, mais aussi les traces d’animaux, les oiseaux ou les papillons...

Tout comme les naturalistes des XVIIIe et XIXe siècles, vous pourrez observer la nature autour de vous et en faire l’inventaire sous forme de récits ou de listes mais aussi de dessins à l’aquarelle par exemple.

Pour garder une trace précise de vos observations sur le terrain, commencez chaque page de votre carnet en indiquant le lieu, la date et l'heure exacte. Vous pouvez même si vous le désirez préciser les conditions météo et d’autres informations utiles.




3- Choisissez votre type de carnet

Il existe plusieurs manières, plus ou moins scientifiques ou artistiques, de tenir un carnet naturaliste.

Vous pouvez notamment :
=> raconter en quelques phrases vos excursions dans la nature
=> décrire ce que vous voyez et remarquez sur place
=> faire des croquis et des dessins à l’aquarelle
=> ajouter des photos

De plus, ce type de carnet peut :
=> être consacré à un lieu précis ou des espèces précise (les oiseaux, les insectes etc.)
=> retracer un voyage en France ou plus loin à la manière d’un carnet de voyage axé sur la biodiversité de votre destination.




4- Achetez du matériel adapté

Une fois que vous aurez décidé quel type de carnet naturaliste vous voulez créer, vous devrez acheter le matériel adéquat.

Rassurez-vous : il ne faut pas beaucoup de fournitures pour ce type de projet ! Un crayon à papier, une gomme et des crayons de couleurs (de préférence aquarellables) peuvent suffire.

N’oubliez pas de vous munir d’un sac si vous voulez cueillir quelques specimens sur le terrain pour les coller ensuite dans votre carnet à la manière d’un herbier !




5- Dessinez autant que vous écrivez

Le dessin est un élément important d’un carnet naturaliste.

Même si vous n’êtes pas un artiste très doué, efforcez-vous de dessiner sans vous censurer ! De simples esquisses peuvent vous aider à remarquer plus de détails.

Vous pouvez aussi prendre des photos qui vous serviront de "modèles" pour dessiner tranquillement chez vous





Les dessins et les photos ne servent pas seulement à faire joli. Ces illustrations vous aideront aussi à vous souvenir de ce que vous avez vu, à en garder une trace

6- Documentez-vous !

À votre retour à la maison, essayez d’en savoir plus sur ce que vous avez vu.

Si une question est restée sans réponse sur le terrain, notez-la dans votre carnet et faites ensuite des recherches sur le web ou à la bibliothèque.





Tenir un carnet naturaliste est un excellent prétexte pour s’intéresser à la protection de l’environnement, à la biodiversité et plus largement à la nature autour de nous !

C’est aussi un excellent projet pédagogique à réaliser avec des enfants.

Plus d'information :

Tag : carnet naturaliste, carnet de nature, nature journaling, nature journal, carnet de terrain, carnet de terrain naturaliste, dessin naturaliste, observer la nature, se reconnecter à la nature , carnet, naturaliste, Pdt, instagram, JUIN, aquarelle, Biodiversité, France, papier, animaux, gomme, papillons, inventaire, bibliothèque, artiste, insectes, carnet de voyage, munir, crayon à papier, Forêt, réseaux sociaux, hashtag, aise, Feuille, A4, carton, anneaux, métal, DIY, rêve, Environnement,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis